Illustration de soldats dans une zone de combat (crédit photo: Colin Anderson Productions pty ltd) ©Getty - Colin Anderson Productions pty ltd
Illustration de soldats dans une zone de combat (crédit photo: Colin Anderson Productions pty ltd) ©Getty - Colin Anderson Productions pty ltd
Illustration de soldats dans une zone de combat (crédit photo: Colin Anderson Productions pty ltd) ©Getty - Colin Anderson Productions pty ltd
Publicité
Résumé

Réseaux sociaux, jeux vidéos, composants, crypto monnaie : le point sur les conséquences depuis le début du conflit.

En savoir plus

Oui et c’est une triste réalité. Les générations des années 90 et d'après, voit sûrement pour la première fois qu'une guerre se déroule en Europe et se rend compte qu'au-delà du conflit en lui-même, l’impact se fait ressentir dans plusieurs milieux comme l’économie bien entendue, mais aussi le sport et le monde numérique.

Les réseaux sociaux

Les réseaux peuvent servir à informer. Notamment le réseau Tik Tok, qui est le plus utilisé dans le monde par les plus jeunes. C’est là, qu'on a vu les premières photos et vidéos qui mettent en lumière l’important déploiement de troupes Russes aux abords de l’Ukraine, c'était il y a quelques semaines. Et hier forcément, Twitter s’est enflammé, avec Ukraine, Russie, Poutine et WorldWar III en top tendance.

Publicité

Des hashtags utilisés pour publier du contenu sur le conflit mais attention quand même aux fake. Pas mal de vidéos et photos largement relayées n’étaient pas issues du conflit. Certaines reprennent par exemple des défilés militaires, des entrainements, des conflits en dehors de l'Europe, et même des images issues de jeux vidéo… Des vidéos issues de la promotion du jeu War Thuder, ou encore une vidéo d’un avion russe qui essuie le feu nourri de tir ukrainiens provenants du jeu ARMA III, ont largement étaient relayé par des internautes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le jeu vidéo

Coté Gaming, le studio français Ubisoft déployé à l’international, avec notamment des bureaux en Ukraine a déclaré s'inquiéter de la sécurité de ses employés basé à Kiev. Niveau fabrication de PC, smartphone ou même de console l’Ukraine fournit aux États-Unis plus de 90 % du néon utilisé dans la production de semi-conducteurs. Il s’agit d’un gaz indispensable aux lasers utilisés dans la fabrication des puces d’appareils électroniques donc la pénurie pourrait continuer. Et puis forcément, on pense au studio GSC Game World, studio de développement de jeu vidéo à qui on doit S.T.A.L.K.E.R 2, qui est basé à Kiev.

L'internet 3.0

Aujourd’hui, le conflit se déroule dans le monde réel, mais dans le monde de demain complètement virtuel, déconnecté de la réalité, comment ça se passe ? Où en sont les technologies comme les NFT, le play to earn, la blockchain, les Crypto monnaies ? Depuis le début du conflit, le Bitcoin qui devait être la valeur refuge, est redescendu en dessous des 40000$, pour aller à 37000 38000. Le milieu crypto est en baisse en générale, comme les actions et indices boursier.

Références

Programmation musicale

L'équipe

Geoffroy
Geoffroy
Geoffrey
Production