Un adolescent addicte aux jeux vidéo (crédit photo : Carles Navarro Parcerisas) ©Getty - Carles Navarro Parcerisas
Un adolescent addicte aux jeux vidéo (crédit photo : Carles Navarro Parcerisas) ©Getty - Carles Navarro Parcerisas
Un adolescent addicte aux jeux vidéo (crédit photo : Carles Navarro Parcerisas) ©Getty - Carles Navarro Parcerisas
Publicité
Résumé

Une nouvelle étude publiée par la revue scientifique Journal of Attention Disorders a permis d'analyser des données provenant de 1467 adolescents québécois de 12 et 13 ans pour voir s’il y avait un lien entre le fait du passé du temps sur la console et les symptômes associés aux TDAH.

En savoir plus

Pas de chiffres, mais les conclusions de deux scientifiques ayant participé à cette étude ne sont pas vraiment bons pour les jeux vidéo. Selon eux, les liens entre les deux sont assez éloquents. Les résultats démontrent que jouer à des jeux vidéo au début de l’adolescence peut représenter un facteur de risque pour le développement de symptômes reliés à un trouble du déficit de l’attention. Ce qui les préoccupe, c’est qu’un jeune peut présenter des symptômes reliés au TDAH (troubles du déficit d’attention avec hyperactivité) sans avoir un diagnostic formel, et du coup rencontrer pas mal de difficultés à l’école.

Nuances et modérations

D’après eux, certains jeux sont "plus dangereux que d’autre" comme par exemple les FPS, ces jeux de tir à la première personne comme Call of Duty, Battlefield, ou encore Rainbow Six sont particulièrement problématiques, car ils stimulent beaucoup le système de récompense. Les jeux qui eux misent plus sur la résolution de problèmes seraient moins mis avant dans l’étude. Ils précisent quand même que tous les jeux vidéo, qu’ils soient éducatifs ou non, peuvent avoir un impact perturbant pour les jeunes cerveaux, particulièrement pour ceux qui ont le plus de risque de développer un TDAH, comme les enfants plus impulsifs par exemple.

Publicité

Pour conclure et d'après eux, la famille et l’éducation ont un rôle primordial dans cette modération pour bien encadrer le temps-écran à la maison, dès l’enfance. Et du coup en conclusion, un adolescent ne devrait pas passer plus de deux heures par jour devant un écran, jeux vidéo compris bien évidement.

3 min
Références

Programmation musicale

  • 19h04
    One Minute Man
    One Minute Man
    Missy Elliot
    One Minute Man

    Elliott Missy, Jay-Z, Timbaland

    Album Respect m.E (2006)
    Label ELEKTRA
  • 19h11
    Bonkasa (feat. NAZA)
    Bonkasa (feat. NAZA)
    KANOE
    Bonkasa (feat. NAZA)

    Album Mauvaise graine (2021)
    Label PLAY TWO

L'équipe

Geoffroy
Geoffroy
Geoffrey
Production