Illustration du Logo de Sony et Microsoft (crédits photo : Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket) ©Getty - Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket
Illustration du Logo de Sony et Microsoft (crédits photo : Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket) ©Getty - Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket
Illustration du Logo de Sony et Microsoft (crédits photo : Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket) ©Getty - Pavlo Gonchar/SOPA Images/LightRocket
Publicité
Résumé

Nouvel achat de studio pour Sony...

En savoir plus

C’est bien à la mode en ce moment, les gros distributeurs de jeux et de consoles décident de racheter des studios d’Edition et de développement. Le but, bien entendu, c’est de s’approprier et avoir un regard sur le développement de certaine franchises, ce qui permet ensuite d’avoir des précommandes, des réductions et parfois même l’exclusivité d’un jeu.

Il y a quelques semaines maintenant on apprenait que Microsoft, (Xbox), venait de racheter Activision Blizzard, pour 69 milliards de dollars, un montant record pour le secteur du jeu vidéo. Avec bien entendu toutes les franchises qui vont avec. Un point important pour Xbox qui souhaite continuer à développer son Game Pass, qui permet de télécharger les jeux Microsoft et les partenaires sur Xbox et PC, ou d’y jouer directement en streaming depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Et sur le mobile Activision Blizzard gère le domaine avec notament du Candy Crush Saga et Call of Duty : Mobile.

Publicité

Sony contre attaque

On apprend aujourd’hui que Sony (Playstation) vient de racheter l'éditeur américain de jeux vidéo Bungie pour 3,6 milliards de dollars. Un studio qui avait d’ailleurs collaboré avec Activision il y a quelques années. Une réponse directe pour son concurrent Microsoft qui avait déjà acquis Bungie en 2000 et s'en sépare en 2007, gardant tout de même la franchise Halo.

Il s'agit d'une étape importante dans notre stratégie de toucher avec la PlayStation un public beaucoup plus large », a déclaré le PDG de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan. L'expérience de Bungie dans le domaine de l’édition multiformat et des jeux-services nous aidera à réaliser nos ambitions d’amener PlayStation au-delà de la console et d’accroître notre public potentiel. Ils resteront indépendants et multiplateformes, jouiront d’une liberté de création, et leur expérience dans le développement de franchises à succès...

La recherche du monopole

Un petit marché qui ne plait pas à la Federal Trade Commission aux USA qui est là pour s’engager contre les regroupements monopolistiques par les géants de la tech. En gros l’acquisition risque d’être plus difficile que prévu. Microsoft va devoir prouver que le rachat d’Activision-Blizzard ne devrait causer de tort aux concurrents et déséquilibrer le marché. Notamment en mettant en avant le fait que ce rachat devrait se concentrer pas mal sur les jeux PC et mobile comme on l’a dit, deux marchés sur lesquels elle a peu d’emprise. Sony pourrait donc s’attendre à être examiné aussi pour son rachat de Bungie sachant qu’ils sont mieux placés que Microsoft sur le marché du gaming !

2 min
Références

Programmation musicale

L'équipe

Geoffroy
Geoffroy
Geoffrey
Production