Gilles Lellouche / JP Zadi / Alain Chabat
Gilles Lellouche / JP Zadi / Alain Chabat
Gilles Lellouche / JP Zadi / Alain Chabat ©Getty - Getty
Gilles Lellouche / JP Zadi / Alain Chabat ©Getty - Getty
Gilles Lellouche / JP Zadi / Alain Chabat ©Getty - Getty
Publicité
Résumé

La 75ème édition se termine le 28 Mai.

En savoir plus

Une semaine que le tapis rouge est de sortie au Palais des Festivals de Cannes, avec une cérémonie d’ouverture animée par la majestueuse Virginie Efira et une apparition remarquée forcément du président ukrainien Volodymyr Zelensky qui a pris la parole en direct de Kiev. Ovation du public forcément, c'était le premier moment très fort de ce Festival et ça n’a pas été le seul puisque quelques jours plus tard, c’est une femme seins nus qui a débarqué sur le tapis rouge avec les couleurs de l’Ukraine sur elle et le message "Arrêtez de nous violer". Puis avant-hier, on a vu le collectif français Les Colleuses qui ont monté les marches avec une banderole où étaient inscrits tous les noms des femmes victimes de féminicides depuis le début d’année. Une montée des marches dans le cadre de leur film documentaire sur leurs actions, présenté en séance spéciale qui s'intitule Riposte Féministe.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Au delà des actions politiques, Cannes reste Cannes et le glamour et les paillettes ont vite repris le dessus. Les médias ont plus parlé de la venue de Tom Cruise pour la suite de Top Gun que de Riposte féministe, faut pas trop en demander non plus. Pour Tom, ils ont carrément fait venir la patrouille de France quand même, qui a tracé un beau drapeau bleu blanc rouge dans le ciel, gros budget pour les stars américaines. Bon après qu’on l'aime ou qu’on l'aime pas, Tom Cruise est quand même une figure du cinéma mondial aujourd’hui, un maître dans le genre du cinéma d’action. Et Cannes avant tout, est un Festival qui célèbre le cinéma donc c’est une belle prise d'avoir fait venir Tom Cruise.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et tout le gratin du cinéma français est bien là. Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Vincent Lacoste, Adèle Exarchopoulos, Lyna Khoudri, Alain Chabat, Léa Seydoux, Louis Garrel, Romain Duris... Bon en gros ils sont tous là cette année et il y avait même un mec qu’on adore chez Mouv' : JP Zadi. César du meilleur espoir masculin pour son film Tout simplement noir, il est partout maintenant JP. Il a fait l’ouverture du Festival avec le film Coupez de Michel Hazanavicius et il a monté les marches pour Fumer fait tousser le nouveau film de Quentin Dupieux.

Cette année Cannes est particulièrement critiqué pour son affluence d'influenceurs sur le red carpet qui sont invités par des maisons prestigieuses telles que Dior, Nespresso, L'Oréal ou encore Magnum. Ils se filment sur les plages et lieux privés tout en faisant des posts sponsorisés pour les marques. Mayadorable, Style Tonic, Just Riadh, Lena Mahfouf... Ils sont tous là, et ça ne plait pas à tout le monde. L'humoriste Coucou les girls en a notamment parlé dans sa story.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Je vois plein de photos d'influenceurs qui sont à Cannes, mais surtout plein de photos de gens qui se font kiffer l'égo avec des belles tenues et la montée des marches. Pour moi Cannes c'est vraiment fait pour primer des films et en fait ils ne parlent pas du tout de tout ça. En fait je vois pas l'intérêt. Je comprends pas trop le but d'inviter autant d'influenceurs pour ne pas parler des films, mais juste pour se faire saucer avec des belles tenues.

Après cette année, le Festival a collaboré avec Tiktok pour récompenser justement des nouveaux vidéastes qui font du contenu sur le réseau et ça permet aussi de rajeunir la cible, de pas que attirer des vétérans du cinéma qui vont parler de la filmographie de James Gray pendant des heures, parce que oui on peut être influenceur et kiffer le cinéma, ce n’est pas antithétique.

Références

L'équipe

Manon
Manon
Manon Mariani
Production