Grey's Anatomy
Grey's Anatomy
Grey's Anatomy - ABC
Grey's Anatomy - ABC
Grey's Anatomy - ABC
Publicité
Résumé

Ça commence à faire long.

En savoir plus

La plus longue série médicale du monde va l'être encore plus. Grey’s Anatomy a été renouvelée la semaine dernière par la chaîne américaine ABC pour une saison 19. Déjà quasiment 20 ans que l’on suit les aventures de Meredith Grey dans son hôpital de Seattle, et si beaucoup pensait qu'elle touchait bientôt à sa fin, elle résiste.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ellen Pompeo ne lâche pas

Si Grey's Anatomy est renouvelée très tôt cette année, c'était loin d'être gagné la saison précédente. En effet, jusqu’à la dernière minute, on ne savait pas si l’actrice principale Ellen Pompeo allait re-signer. Mais apparemment l’appel de l’argent a été plus fort que tout puisqu’elle a rempilé contre toute attente, sachant qu'elle est tout de même beaucoup moins présente qu’avant dans les épisodes. La saison dernière par exemple, elle est restée dans le coma quasiment toute la saison dus au covid. Cette année, elle est plus présente à l'écran, mais son intrigue reste relativement secondaire. Mais tout va bien pour elle, elle reste l’une des actrices de série les mieux payées au monde, d'autant plus qu'elle est devenue aussi productrice de la série.

Publicité

Mais si Grey's Anatomy a connu une baisse d'intérêt, c'est surtout parce qu'Ellen Pompeo est l'une des rares qu'il reste du casting original, avec Chandra Wilson et James Pickens Jr.. Tous les autres acteurs sont partis pour continuer leur carrière ailleurs, et on les comprend c’était le bon choix à faire : partir au bon moment. Ça a été le cas de Katherine Heigl qui a tourné dans pas mal de comédies depuis, de Patrick Dempsey aka Dr Mamour, qu’on voit pas mal au cinéma et dans des séries, et puis évidemment de Sandra Oh. L'interprète de la cultissime Cristina Yang cartonne tout dans la série Killing Eve, qui lui a même valu un Golden Globe de la meilleure actrice en 2019.

La chute libre

Leurs départs n'ont donc pas aidé Grey's Anatomy dont les audiences chutent de plus en plus chaque année. En moyenne, les premières saisons réunissaient 20 millions de téléspectateurs sur ABC et les dernières peinent à atteindre les 5 millions. Alors oui, c’est dû au départ des acteurs, mais aussi à une grande lassitude des fans avec des intrigues qui tournent en rond, des nouveaux persos pas au niveau et des saisons beaucoup trop longues pour l'époque. Il n'y a que quand elle traite de sujet d’actualité que la série reste percutante, aussi bien quand elle parle de viol que du covid, c’est toujours de manière assez juste.

Mais quelques bons épisodes ne suffisent pas à remonter le niveau de toute une saison. Grey's commence à avoir le syndrome des Feux de l’amour : le public sait qu'elle existe encore mais ne la suit plus réellement. Et c’est bien dommage car de base, c’était une série ultra novatrice. Shonda Rhimes avait réussi le pari de créer un show grand public avec un casting d’une très grande diversité et en 2005, c’était ultra rare. Sauf qu'aujourd'hui, on est en 2022 et que la série fait un peu datée, même niveau décors et ambiance, tout est très lisse et aseptisé. Et même si elle reste une référence en termes de soap dramatique, il faut l'avouer : peut être que ça yé Grey's Anatomy a fait son temps.

3 min
Références

Programmation musicale

L'équipe

Manon
Manon
Manon Mariani
Production