L'Empire du vice
L'Empire du vice
L'Empire du vice - Netflix
L'Empire du vice - Netflix
L'Empire du vice - Netflix
Publicité
Résumé

Si vous n'avez pas 1h30 à perdre, passez votre chemin.

En savoir plus

Le film est aussi cheap que son nom et pourtant c'est un carton plein sur Netflix depuis sa sortie il y a une semaine. L'emprise du vice est inspiré du roman policier à succès du même nom écrit par Nora Roberts. Alors chez nous ce nom n'est pas ultra connu, mais aux States si. Elle a vendu pas moins de 400 millions de bouquins donc c’est pas n’importe qui et Netflix a choisi d'adapter l’Emprise du vice, qui a tout d'un téléfilm d'après-midi qu'on regarde en gueule de bois.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En effet, L'emprise du vice reprend la recette parfaite du nanar à clichés. Déjà pour faire un bon téléfilm bien nul on prend deux acteurs un peu famous mais qui ont besoin de thune. Ici, c’est Sam Page déjà vu dans The Bold Type et la star de Charmed Alyssa Milano dont la carrière n'a jamais vraiment décollé. Dernièrement elle a plutôt fait parler d’elle pour son combat avec le mouvement Metoo, hashtag qu’elle a créé en 2017 pour dénoncer les violences faites aux femmes. Elle fait donc son retour mais est-ce que c'était une bonne idée ? Pas sur. Elle joue le rôle d'une écrivain à succès qui va enquêter sur le meurtre de sa sœur. Et évidemment pour qu’un téléfilm attire il faut rajouter quoi ? Du sexe. Et oui parce que la sœur de l'héroïne n'était pas qu'une simple professeur, car la nuit, elle enfilait une perruque pour devenir une camgirl dominatrice.

Publicité

On l'a compris, on prend un shaker, on met tous les clichés ridicules dedans on secoue et magie : L'Emprise du Vice apparaît. Oui, parce qu’on peut aussi rajouter l’histoire d’amour pas crédible entre elle et le flic bg, le fait que la meuf perde sa sœur mais fait son deuil en 2 secondes trente et le coupable est évident dès les premières minutes du film. Et puis le film a l'air d'avoir été fait avec 10 euros de budget, ce qui est archi rentable pour Netflix vu qu’il cartonne.

Et puis comme toute bonne adaptation, L'Emprise du vice n'a pas échappé à une micro polémique autour d'Alyssa Milano. Les fans du roman ont critiqué son casting car elle serait beaucoup trop engagée et libérale. Alors faut expliquer le rapport : à quel moment on ne doit pas être engagé quand on est acteur ? A ce moment là tu fais plus jouer Di Caprio parce qu’il parle de climat H24. Bref un débat sans queue ni tête à la hauteur de ce film qui pourra peut être vous divertir si vous n'avez rien de mieux à regarder.

3 min
Références

Programmation musicale

L'équipe

Manon
Manon
Manon Mariani
Production