La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre
La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre
La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Netflix
La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Netflix
La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre - Netflix
Publicité
Résumé

La mini-série est disponible sur Netflix.

En savoir plus

Aujourd'hui, Netflix lance sa nouvelle série au nom à rallonge La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre. Un nom qui n'a pas été choisi au hasard puisqu’il cherche à parodier les titres de romans policiers bien connus des fans du genre tels que La femme à la fenêtre ou encore La fille du train, romans qui ont tous été adaptés en films. Et cette nouvelle série avec Kristen Bell cherche justement à s’en moquer et mixe donc humour noir avec thriller, le tout saupoudré de beaucoup de vin rouge.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les codes des classiques

Kristen Bell joue le rôle d’Anna, une femme en dépression qui vit seule dans sa grande maison. Elle a perdu sa fille il y a 3 ans et a divorcé juste après ça. Du coup, elle a aussi laissé tomber sa carrière de peintre. Bref elle ne va pas très bien Anna au cas où ce n'était pas évident. De plus, elle est sous médicament et boit du vin toute la journée comme si c’était de l’eau, le tout toujours vêtu de sa robe de chambre rose. Jusqu'au jour où des nouveaux voisins vont emménager en face de chez elle : un bel homme veuf et sa petite fille trop mignonne. Anna va tomber en adoration devant eux, sauf que comme dans tout bon roman policier, il faut une intrigue à suspens qui passionne. Du coup, pendant qu’elle les espionne à sa fenêtre, elle va être le témoin d’un meurtre… Mais est-ce que Anna l’a imaginée ? Vu les états dans lesquels elle se met on doute de tout. Elle va donc mener son enquête.

Publicité

Où est l'humour dans tout ça peut-on se demander, c'est là toute l'ambiguïté de la série. Déjà lorsque la bande-annonce était sortie, elle avait laissé le public assez dubitatif sur le contenue de la série. Et spoiler : après deux épisodes on l'est toujours autant.  En fait oui, elle cherche à se moquer des codes des films et romans policier à succès en montrer qu’il y a toujours les mêmes plots : une femme seule, en général folle ou alcoolique dont la parole est remise en doute constamment mais qui arrive tout de même à résoudre une histoire sordide le tout avec une voix-off intrigante. Que la série cherche à parodier ces codes assez sexistes et déjà vus très bien, mais est-ce que ça vaut vraiment 8 épisodes ? Pas sûr.

Où est la parodie ?

Si le concept de la série est assez chelou, heureusement qu'elle est portée par Kristen Bell qui est totalement géniale dans tous les rôles qu'elle interprète depuis des années. Que ce soit en Veronica Mars, en Eléonore dans The Good Place. ou même quand elle fait la voix de Gossip Girl, l'actrice de 41 ans ne déçoit jamais et est toujours aussi solaire et charismatique qu'à ses débuts. Elle arrive presque à nous faire aimer cette série un peu trop spé. En fait, elle aurait méritée d'être réduite en film un peu décalé. Et puis les créateurs n'y vont pas assez à fond dans la parodie, la série aurait mérité plus d'humour assumé avec plus de dialogues comiques en y allant plus franco. Dommage car le résultat est du coup un peu loupé.

2 min
Références

Programmation musicale

  • 12h04
    I Hate U
    I Hate U
    SZA
    I Hate U

    Album I Hate U (2021)
    Label TOP DAWG ENTERTAINMENT - RCA RECORDS
  • 12h10
    La Fama (feat. THE WEEKND)
    La Fama (feat. THE WEEKND)
    ROSALIA
    La Fama (feat. THE WEEKND)

    Album La fama (feat. The Weeknd) (2021)
    Label COLUMBIA

L'équipe

Manon
Manon
Manon Mariani
Production