OrelSan - OrelSan
OrelSan - OrelSan
OrelSan - OrelSan
Publicité
Résumé

Avec son quatrième album, OrelSan a déjà marqué l'année rap 2021 grâce à un succès commercial sans commune mesure. Un plébiscite public pour un album dans lequel le rappeur présente de nouvelles facettes, d'abord déconcertantes mais finalement fidèles à lui-même.

En savoir plus

C’est l’album qui bat tous les records depuis sa sortie le 19 novembre dernier. Civilisation, le quatrième disque en solo d'OrelSan, est l’album qui rencontre cette année le plus grand succès commercial en France à sa semaine de sortie. En dix jours, Civilisation s’est vendu à plus de 160.000 exemplaires, dont plus de 110.000 en physique. À titre de comparaison, JVLIVS II de SCH, qui détenait le précédent record, avait fait 64.000 copies en première semaine. Orelsan arrive presque à faire jeu égal avec Les Enfoirés sur la vente de CDs. La campagne marketing a évidemment joué dans cette performance commerciale : un documentaire en six épisodes sur Amazon Prime, et surtout la quinzaine d'éditions de CDs différents disponibles en prévente. Et ses fans ont évidemment répondu présents.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une production plus pop

Avec ce succès, OrelSan prouve encore que c’est une tête d’affiche du rap français depuis dix ans. Une réussite qui dépasse sans doute la seule stratégie marketing, car Civilisation est déjà un album aux sonorités plus pop que le précédent. OrelSan a toujours été tiraillé entre son amour des musiques de niche et son goût pour les mélodies accrocheuses. Civilisation penche plus du côté de la seconde option, avec plus de morceaux aux sonorités légères, même parfois dansantes, et toujours travaillés avec ses producteurs Skread et Phazz. À l'image de "Baise le monde", "Bébéboa", "Ensemble" ou un "Dernier verre" produit par les Neptunes.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un constat politique et social

Comme son nom l'indique, Civilisation est un album qui parle de l'état de notre monde en 2021. OrelSan s'interroge beaucoup, sur les méfaits des réseaux sociaux ou le climat social et politique ("L'Odeur de l'essence", "Manifeste") de la France actuellement. Des nouvelles directions après La Fête est finie, qui était un album assez intimiste. Pourtant, sur Civilisation, OrelSan parle aussi beaucoup plus de sa relation conjugale, avec sérieux ou autodérision. OrelSan a en fait un grand mérite : créer une musique qui est en phase avec ses évolutions personnelles. Après avoir parlé tour à tour dans ses premiers albums des errements de l'adulescence (Perdu d'avance), des méandres de l'industrie du spectacle (Le Chant des sirènes), de la page de sa jeunesse qui se tournait (La Fête est finie), dans Civilisation, OrelSan se pose des questions de jeune adulte qui s'est enfin posé et pense à construire une famille.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et devenir adulte, c'est devenir forcément responsable et du coup peut-être un peu chiant. Mais si OrelSan prend un ton plus sérieux, il ne se prend jamais comme tel sur cet album et garde toujours assez de fraicheur dans son écriture et ses choix artistiques pour ne pas tomber dans une musique trop plombante. C'est moins piquant, mais c'est fidèle à lui-même. Et ça permet aussi à son public de suivre ses évolutions et de grandir avec lui.

Références

Programmation musicale

  • 12h52
    Loi De La Calle (feat. Lacrim, Alonzo, Mister You, JUL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, DA Uzi)
    Loi De La Calle (feat. Lacrim, Alonzo, Mister You, JUL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, DA Uzi)
    CLASSICO ORGANISE
    Loi De La Calle (feat. Lacrim, Alonzo, Mister You, JUL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, DA Uzi)

    Album Loi de la calle (2021)
    Label RIEN 100 RIEN

L'équipe