Le S-Crew ©Radio France
Le S-Crew ©Radio France
Le S-Crew ©Radio France ©Radio France
Le S-Crew ©Radio France ©Radio France
Le S-Crew ©Radio France ©Radio France
Publicité
Résumé

Avec SZR 2001, le S-Crew signe un des plus gros succès commercial du 1er semestre 2022. Un disque où il est encore plus question qu'avant de fraternité, dans ses textes et son contexte, mais dans lequel le groupe ne prend que la demi-mesure du temps qui passe.

En savoir plus

Après le J, le S. Avec 63.304 ventes en équivalence de leur troisième album SZR 2001, dont plus de 75% en physique (soit plus de 47.000 CDs, un chiffre conséquent), le S-Crew réalise la deuxième meilleure semaine de démarrage pour un album en France cette année, derrière le V de Vald et devant Extraterrestre de Jul, numéro un du classement SNEP la semaine précédente. Un retour remarqué pour le groupe parisien, qui bénéficie sans nul doute de l'effet Nekfeu, qui fait profiter son groupe de sa popularité. Les Etoiles vagabondes, son album de 2019, était notamment encore parmi les plus vendus en 2021.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sur cet album du S-Crew, Nekfeu quitte les réflexions existentielles de son dernier solo, entre explorations intérieures et cosmiques, pour revenir à des préoccupations plus terre-à-terre, comme ses trois collègues 2zer, Framal et Mekra. A l'image du single clippé "22" qui traite des bavures policières. Mais surtout, ce SZR 2001 aborde beaucoup plus qu'avant les thèmes de la famille et de l'amitié avec des titres comme "La loi du plus fort" sur la déloyauté ou "Maintenant" sur le deuil de proches disparus. La mort est un thème qui traverse d'ailleurs beaucoup l'album, avec de nombreuses références à la disparition de Népal, rappeur proche du groupe décédé en 2019, et pour lequel Nekfeu rend un hommage appuyé et touchant dans "N'oublie pas", en ouverture de l'album.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En résulte un album moins festif que les précédents Seine Zoo (2013) et Destins liés (2016), même si sont audibles des traces de leur enthousiasme de jeunesse, comme sur "Chez nous" ou "DonZoo". SZR 2001 et son titre au parfum nostalgique (pour Seine Zoo Records 2001, année de fondation du groupe) reste un disque avec moins d'énergie juvénile - normal pour des artistes qui avancent dans l'âge - mais qui n'ont pas l'air encore totalement à l'aise avec cette évolution : en résulte quelques morceaux en demi-teinte, plus banals ("Ouais Boy", "Fight Club", "Djadja"). Et ce malgré le beau travail musical de Hugz Hefner, producteur fétiche du groupe en charge l'intégralité de cet album, et qui réalise quelques belles nouvelles directions, de la drill mélancolique sur "N’oublie pas" à une chaloupe plus ensoleillée sur "Encore".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Symbolisé par la présence de proches comme Doums, Alpha Wann et PLK, et la sortie du disque sur le label Panenka Music géré par Fonky Flav (membre du collectif L'Entourage dont fait partie le S-Crew), le groupe reste donc dans son cercle mais donne l'impression de tourner un peu en rond par moments. Surtout après le côté ambitieux du dernier album de Nekfeu. Mais c'est aussi ce qui fait la beauté de ce SZR 2001 dans ses moments de grâce : malgré la popularité gigantesque d'un de ses membres et les épreuves de la vie, le groupe reste une vraie fratrie. Et peuvent savourer ce succès de leur dernier album ensemble.

Références

Programmation musicale

  • 12h48
    Vegas (From the Original Motion Picture Soundtrack ELVIS)
    Vegas (From the Original Motion Picture Soundtrack ELVIS)
    DOJA CAT
    Vegas (From the Original Motion Picture Soundtrack ELVIS)

    Interprètes DOJA CAT

    Album Vegas (From the Original Motion Picture Soundtrack ELVIS)
    Label RCA
  • 12h54
    First Class-JACK HARLOW
    First Class-JACK HARLOW
    JACK HARLOW
    First Class-JACK HARLOW

    Interprètes JACK HARLOW

    Album First Class

L'équipe