Publicité

Quand Eminem parle de sa fille Hailie et l'invite dans ses morceaux

Par
Hailie - capture Instagram + Eminem - cérémonie Hollywood Walk of Fame de 50 Cent (Hollywood Walk of Fame) © Getty
Hailie - capture Instagram + Eminem - cérémonie Hollywood Walk of Fame de 50 Cent (Hollywood Walk of Fame) © Getty

Récemment, Hailie Jade Mathers Scott la fille d'Eminem, est revenue sur son enfance "surréaliste", l'occasion de se remémorer les morceaux que le rappeur lui a dédié.

Récemment, Hailie Jade Mathers Scott la fille d'Eminem, est revenue sur son enfance "surréaliste" dans le cadre de son nouveau podcast Just a Little Shady qu'elle a inauguré il y a quelques jours notamment sur YouTube (15 juillet 2022). En effet, la jeune femme de 26 ans née de l'histoire entre Eminem et Kimberly Scott se lance dans les médias et on imagine qu'elle a plein de choses croutillantes et des anecdotes de folie à nous raconter de sa vie avec son célèbre papa.

"C'était surréaliste"

La jeune femme a notamment évoqué son enfance, qu'elle qualifie de surréaliste et dévoilé quelques infos sur sa vie avec son papa qui jonglait entre carrière et vie de père de famille :

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Elle explique notamment qu'elle trainait dans les bus tour de Shady : "Je me souviens être [dans le tour bus d’Eminem], nos souvenirs lorsque j’étais jeune sont vraiment cool et unique, quand j’y repense désormais. Mais à l’époque, ça me semblait normal, et je ne me sentais ni étrange, ni différente, parce que je ne connaissais rien d’autre. J’étais dans une école publique […] Je ne sais pas, nous avons vécu des tonnes d’expériences normales, donc quand ce genre de choses arrivaient, je me disais : « Oh, tout le monde doit faire pareil. » Je ne réalisais pas qu’en fait, c’était vraiment étrange. Donc c’est marrant de regarder en arrière, d’avoir cette conversation, d’y penser en tant qu’adulte : « Wow, c’est vraiment surréaliste. »"

L'occasion, pour nous de nous remémorer quelques morceaux que le rappeur a dédié à sa fille qui a énormément inspiré le rappeur de Detroit puisqu'on en compte plus d'une vingtaine dont Cleanin’ Out My Closet, Heading As a result of Variations, Hailie’s Music, Doe Rae Me (Hailie’s Revenge), When I’m Gone, Mockingbird ou encore Castles

Eminem, le premier fan d'Hailie

Hailie's Song

Présente sur l'opus The Eminem Show sorti en 2002, Em évoque le bonheur d'être père et sur l'espoir qui renaît chaque fois que sa petite Hailie est présente à ses cotés.

"Dès que je vois mon bébé, d'un coup je ne suis plus fou. Tout prend un sens quand je regarde dans ses yeux"

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

My Dad’s Gone Crazy (2002)

Dispo sur The Eminem Show, on peut entendre Hailie collaborer avec son père sur ce feat complètement fou avec une intro bien golri signée par sa fille.

"Ok tout le monde, écoutez !
Je vais aller en enfer ! Qui vient avec moi ?
Quelqu'un, s'il vous plaît, aidez-le !
Je crois que mon père est devenu fou !"

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Say Goodbye Hollywood (2003)

Sur cette dinguerie, Slim Shady place une petite dédicace à sa petite fille alors qu'il espérait lui donner une vie incroyable  mais malheureusement c'est plus compliqué que ça..

"C'est fou, parce que tout ce que je voulais c'était donner à Hailie
la vie que je n'ai jamais eue, à la place je nous ai forcés à vivre aliénés"

Doe Rae Me (Hailie’s Revenge) (2003)

Enorme clash contre Ja Rule, entouré par ses potes de D12 et Obie Trice, Eminem fait appel à sa fille (très jeune à l'époque) pour introduire ce morceau incroyable qui a définitivement enterré Ja...

"Hailie, tu veux faire quoi tu seras grande ? Je ne sais pas mais je ne vais être comme Ja Rule..."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mockingbird (2004)

Shady évoque dans plusieurs morceaux comme les difficultés financières qu'il a eu, la peur de ne pas subvenir aux besoins de sa famille et de sa fille. Sur Mockingbird dispo sur Encore sorti en 2004 par exemple, on peut voir dans le clip des images de Hailie enfant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Crazy In Love (2004)

Morceau présent sur Encore, sorti en novembre 2004, Eminem glisse une petite déclaration à sa fille et sa fille adoptive Alaina :

"Tu es la Kim de mon Marshall, tu es la Slim de mon Shady.
Le Dre de mon Eminem, l'Alaina de ma Hailie.
"

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

When i'm Gone (2005)

Dans "When I'm Gone", Eminem partage une histoire personnelle sur sa relation Hailie et comment son absence (à cause du boulot en studio etc) a peiné et influencé en mal la vie de sa fille. Beaucoup de regrets dans ce morceau introspectif pour Em, qui s'est rattrapé au fil des années.

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Going through changes (2010)

Titre émouvant extrait du très moyen album Recovery, Marshall parle de son meilleur pote Proof (décédé à seulement 32 ans), à la fin du morceau il fait carrément une déclaration à son ex femme, qu'il a insulté dans des dizaines de morceaux et il en place une pour ses 3 filles : Hailie, Whitney et Alaina (les deux dernières ont été adoptées par Em).

"Hailie, celle-ci est pour toi, Whitney et Alaina aussi.
J'aime toujours ta mère, ça ne changera jamais.
Je pense à elle tous les jours
On n'a jamais pu s'entendre"

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Castle (2017)

Enième morceau dédicacé à son "bébé", Castle raconte comment Eminem imaginait élever Hailie avant et après sa naissance. Comme sur When I'm gone, le rappeur de Détroit en mode protecteur, décrit qu'il avait peur pour sa fille exposée aux yeux du monde entier "comme la fille d'Eminem".

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et vous quels sons d'Em inspirés par sa vie de famille , sa fille vous ont marqué ?