Publicité

Quels sont les 15 plus gros vendeurs du rap US depuis l'année 1987 ?

Par
 Snoop Dogg x Eminem x 2Pac x 50 Cent
Snoop Dogg x Eminem x 2Pac x 50 Cent
© Getty

Après le graphique sur le rap français, voici celui sur les rappeurs américains.

Début avril 2019, Stéphane Fortems, rédacteur en chef du média Le Rap en France, a décidé de s'intéresser aux ventes des rappeurs français depuis 1995 pour savoir enfin qui vendait le plus même si ce n'est pas le seul critère pour juger un rappeur, évidemment. Et c'est MC Solaar qui s'est retrouvé en tête avec 3 125 000 albums écoulés devant les marseillais IAM et Jul.

Conscient de l'engouement autour de cette analyse, Stéphane a réitéré avec cette fois les rappeurs américains et il a pris en compte les chiffres de la RIAA, Soundscan, les articles de presse et Wikipédia, conscient qu'avec tous ces chiffres il peut avoir des petites approximations.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Eminem, au dessus du lot

En 1987, c'est donc les Beastie Boys qui se retrouvent en tête, devant Run DMC, à partir de 1995 2Pac et The Notorious B.I.G entrent dans la danse grâce respectivement à Me Against World, All Eyez On Me et Ready To die. 2Pac restera d'ailleurs en tête du classement jusqu'à 2010 avant qu'Eminem ne lui vole la vedette, lui qui est entré dans le top en 2001 avec The Marshall Mathers LP. Le classement final en 2019 est composé du trio Eminem (43,5 millions), 2pac (35 millions), Jay-Z (27 millions). Certains s'étonnent de ne pas voir Lil Wayne figurer dans le classement général.