Publicité

Remi Gaillard apparait en caleçon lors du conseil de métropole de Montpellier organisé en ligne

Par
L'apparition de Rémi Gaillard - Capture d'écran
L'apparition de Rémi Gaillard - Capture d'écran

Le plus fou de tous les montpelliérains est apparu en petite tenue derrière l'élue écologiste Clothilde Ollier lors de sa prise de parole devant l'ensemble du conseil de la métropole.

Ce lundi 23 novembre, le conseil de la métropole de Montpellier se réunissait en vidéo conférence pour voter des mesures. Et là, surprise : alors que l'élue écologiste Clothilde Ollier prenait la parole pour signaler un problème technique qui l'empêchait de prendre part aux votes, l'humoriste et vidéaste Rémi Gaillard est apparu en sous-vêtements dans le champ de la webcam

Touillant avec flegme son café, en caleçon évidemment, Rémi Gaillard est allé jusqu'à se pencher au dessus de l'épaule de l'élue pour regarder son écran avant de disparaître. Un passage éclair qui n'aura laissé personne indifférent, il fallait oser. Interrogé par 20 Minutes, il aurait alors déclaré : "On m’a appelé pour me le dire, mais qu’est-ce qu’il s’est passé ?Je pensais vraiment que Clothilde était en train de travailler sur un dossier. C’est apparu en direct lors du conseil de la métropole, c’est ça ? Je suis vraiment confus, je m’excuse auprès de tous les élus. A dans six ans !".

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il faut dite que Rémi Gaillard pourrait un jour participer officiellement à ce genre de réunion si il était élu dans sa ville de Montpellier. Lors des dernières élections municipales, il était d'ailleurs à deux doigts de se qualifier pour le premier tour.