Publicité

Rues de Paris, où sont les femmes?

Par
Rues de Paris, où sont les femmes?
Rues de Paris, où sont les femmes?
© Radio France

Et si toutes les rues de Paris étaient rebaptisées ? C’est l’objet de l’action de l’association Osez le féminisme! Le temps d’une journée le 26 août, la chanteuse et activiste Nina Simone, les écrivaines Assia Djabar et Simone de Beauvoir, ont eu des plaques à leurs noms dans les rues de l’île de la Cité.

Pour marquer les 45 ans du “Mouvement de Libération de la Femme ” (MLF), l’association Osez le féminisme! a lancé son opération “FémiCité ”.

Il est temps de réhabiliter la place des femmes dans notre histoire !

Publicité

Aujourd’hui, moins de 3% des rues de Paris portent le nom d’une femme. Coté métro, sur 303 stations, seul l’arrêt Louise Michel  fait référence à un personnage illustre féminin.

La Mairie de Paris a manifesté sa sensibilité au sujet en baptisant toutes les stations de la ligne 3 du tramway de noms de femmes, en 2012. Aujourd’hui, Osez le Féminisme ! demande à Anne Hidalgo d’aller plus loin.

Anne Hidalgo , la maire de la ville, a répondu sur Twitter en rappelant que depuis avril 2014, 61% des nouveaux noms de rues attribués à Paris ont été des noms de femmes, avec la rue Louise Bourgeois, la rue Cesaria Evora ou encore le parvis Rosa Parks.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.