Publicité

Shein : la marque appelle les influenceurs à la rescousse pour préserver son image

Par
Photo Europa Press News
Photo Europa Press News
© Getty

Un documentaire choc diffusé en Angleterre a révélé les pires facettes de la marque de fast fashion Shein.

L'industrie textile est l'une des plus grosses émettrices de gaz à effets de serre à l'échelle mondiale. Entre 2000 et 2014, la production de vêtements a doublé, notamment sous l'impulsion de la fast fashion. Alors qu'il y avait à l'origine deux collections par an, il y en a désormais de nouvelles toutes les semaines, qui viennent alimenter les magasins et les sites internet de pièces de qualité discutable et à bas coût.

Une catastrophe environnementale et sociale

La surproduction et la surconsommation de vêtements engendrent aussi de graves problèmes de pollution de l'eau. Et cela s'accompagne généralement de conditions de travail catastrophiques pour les 75 millions d'ouvriers du secteur à travers le globe.

Publicité

On peut citer parmi les entreprises les plus célèbres de la fast fashion Zara, Prettylittlethings, Boohoo ou encore Shein. Et c'est justement cette dernière qui a été mise en cause dans un documentaire choc diffusé en Angleterre.

Dans leur émission "Rézo" Ngiraan Fall et Laurence Méride reviennent sur les dérives du géant chinois controversé.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

2 min