Publicité

Snoop Dogg veut que Death Row Records soit le premier label NFT

Par
Snoop Dogg - Mi-temps du Super Bowl (Kevin Mazur)
Snoop Dogg - Mi-temps du Super Bowl (Kevin Mazur)
© Getty - team mouv'

Snoop a déclaré qu'il souhaitait que Death Row Records soit le premier label du métaverse.

Un pas de plus vers le monde 3.0 : Snoop Dogg, tout nouveau propriétaire de son label Death Row Records, a déclaré qu'il souhaitait être le premier label en NFT.

Tout commence comme un beau conte de fée : Snoop Dogg a racheté pour 4 milliards de dollars le label qui a lancé sa carrière, la marque Death Row Records, à MNRK Music Group. Un geste symbolique, qui avait réjouit ses fans. Il avait alors déclaré : "Je suis ravi et reconnaissant de l'opportunité qui m'est offerte d'acquérir la marque emblématique et culturellement significative Death Row Records, qui a une immense valeur future inexploitée".

Publicité

Un label NFT

Et, en effet, le Dogg a apparemment plus d'une idée pour développer Death Row Records. Dans une discussion sur Clubhouse, celui-ci a ainsi déclaré que "Death Row sera un label NFT". Il développe : "On va envoyer nos artistes dans le métaverse. De la même façon qu'on a cassé le game en devenant le premier label indépendant à devenir major, je veux être la première major dans le métaverse".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avec une carrière musicale sans reproche, le californien a en effet un regard aiguisé sur le marketing musical : "si quelque chose est constant, c'est que l'industrie de la musique change en permanence", -t-il ainsi expliqué, avant d'ajouter : "la technologie Blockchain a le pouvoir de tout changer et de relancer les cartes en faveur des artistes et des fans, et on sera au premier rang".

Alors, est-ce les premiers moments d'une nouvelle époque pour la musique ? Seul l'avenir nous le dira.