Publicité

Tyga accusé de violences domestiques par son ex-copine

Par
Montage - Story Instagram @camarynswanson / Tyga - Paris Fashion Week 2021 (Jeremy Moeller) ©Getty
Montage - Story Instagram @camarynswanson / Tyga - Paris Fashion Week 2021 (Jeremy Moeller) ©Getty

Tyga accusé de violences domestiques par son ex-copine.

Le média TMZ dévoile que Tyga a été accusé de violence domestique par son ex-petite amie, Camaryn Swanson.  

Un nouveau triste évènement 

Le couple a officialisé sa relation sur Instagram au printemps et en juillet Camaryn avait été photographiée deux fois avec une grosse bague à la main gauche. Mais depuis il semblerait que les deux ex-amoureux soient de nouveau célibataires. 

Publicité

Selon TMZ, qui a rapporté la nouvelle en premier, l'influenceuse se serait présentée au domicile de Tyga à 3 heures du matin lundi 11 octobre. Le média cite une source proche de Tyga qui affirme que son ex est arrivée contre la volonté du rappeur, qu'elle était apparemment en état d'ébriété et qu'elle criait sur le pas de sa porte.

La jeune femme a prétendu à la police que Tyga l'avait agressée et que sa mère était venue la chercher chez lui. Elle a ensuite signalé l'incident à la police de Los Angeles, qui a vu des "marques visibles" et a porté plainte pour violence domestique. L'artiste californien n'a pas été arrêté et n'a pas voulu parler à la police lundi matin, mais il le fera ce mardi 12 octobre au poste, selon TMZ. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pendant ce temps, Camaryn a posté des photos de ses prétendues blessures sur les médias sociaux, ainsi que des messages texte prétendant prouver que Tyga, en fait, a envoyé une voiture pour venir la chercher lundi soir, contredisant la version des événements de la source de l'auteur de Rack City.  "Je suis si embarrassée et honteuse que cela ait dû en arriver là, mais je dois me défendre", a écrit la designeuse à côté de ces horribles images...

Story Insta @camarynswanson
Story Insta @camarynswanson