Un homme torse nu interrompt Maxime Switek, journaliste de BFMTV en direct dans les rues de Washington
Un homme torse nu interrompt Maxime Switek, journaliste de BFMTV en direct dans les rues de Washington

BFMTV aux Etats-Unis "I LOVE CROISSANT ANH I LOVE OMELETTE DU FROMAGE"

Publicité

Un pro-Biden interrompt BFMTV : "I love croissant and I love omelette du fromage"

Par

C'est la séquence qui fait le buzz depuis quelques heures, un dénommé Meka a interrompu un journaliste de BFMTV en plein direct à Washington et a lâché quelques mots en français. Pour le plaisir de tous.

Après la victoire officielle de Joe Biden qui a remporté la présidence ce samedi 7 novembre, les supporters du candidat n'ont pas cessé de faire la fête. Dans beaucoup de villes aux Etats-Unis, les gens célébraient le résultat dans les rues. Et c'était évidemment le cas à Washington, ville dans laquelle le journaliste de BFMTV Maxime Switek était présent pour couvrir les événements.

I love an omelet du fromage

Publicité

Sur place, le journaliste a pu rencontrer de nombreux supporters mais il ne s'attendait certainement pas à cette rencontre avec cet homme torse nu. En plein direct, l'homme qui s'appelle Meka Anyanetu, a rejoint le journaliste pour lâcher quelques mots : "Je suis allé en France, c'est magnifique !" avant d'ajouter "I hate escargot, I love a croissant, hon hon hon, I love an omelet du fromage, hon hon hon, hon hon hon." (il s'agit d'une référence à un épisode du dessin animé "Le laboratoire de Dexter".)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La séquence de 15 secondes a fait le tour du monde en quelques heures. Beaucoup de médias américains l'ont partagé et au cumul, la vidéo a dépassé les 9 millions de vues, comme l'indique Le Parisien. à qui le journaliste français a confié : "C'est complètement démentiel. C'est vraiment une surprise. Sur le coup, on ne s'est pas rendu compte de l'impact que cette séquence pouvait avoir."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.