Publicité

YG a viré un fan de scène après qu’il ait refusé de crier : "Fu** Trump"

Par
YG, Rolling Loud Music Festival 2019
YG, Rolling Loud Music Festival 2019
© Getty - Steven Ferdman

Lors d'un concert, YG a viré un fan car celui-ci refusait de dire "Fu** Trump".

On le sait, YG est loin d'être un fan de Donald Trump. Son célèbre morceau FDT est un exemple plus que parleur de ce désamour pour le président américain. Lors de son concert, au Mala Luna Music Festival à San Antonio, il a relancé les hostilités, et s'en est pris à un fan qui refusait de dire "Fu** Trump". 

En plein concert, le rappeur fait monter sur scène une personne du public. Écoute, je t'ai repéré dans la foule. Je t'ai demandé si tu enc***** Donald Trump. Tu as dis que tu ne savais pas. Donc, puisque tu ne le sais pas, il faut que tu te décides ce soir… Parce que je connais ta mère, ton papa, ta grand-mère, ton grand-père, ils nous regardent. Je veux que tu te nommes et que tu fasses "Fu** Donald Trump". Face au refus du fan, il renchérit "Non, tu ne veux pas… C'est un partisan de Donald Trump. Sortez le d'ici.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Alors que l'homme se fait jeter de scène, YG explique à la foule "Ne participez pas à une émission télévisée avec YG si vous êtes un partisan de Donald Trump. Ne le laissez pas revenir dans la foule. Donald Trump est raciste. Il ne s'entend pas avec les Noirs, alors si vous vous êtes avec Donald Trump, vous êtes racistes."

Depuis la sortie de sa collaboration avec le regretté, Nipsey Hussle en 2016, YG n'a pas hésité à critiquer Trump, durant ses concerts. Le jour de l'élection en 2016, il avait distribué des bagels "Fu** Donald Trump" aux électeurs. Le même jour, il avait également fait venir des fans sur la scène pour frapper une piñata à l’effigie de Trump avec des bâtons.