Adrien Pontet - Page 8

Journaliste

Toute l'actualité

à gauche : © Electre. à droite : Hélène Frappat, auteur du livre "Le dernier fleuve" (© Librairie Mollat, libre de droits)
à gauche : © Electre. à droite : Hélène Frappat, auteur du livre "Le dernier fleuve" (© Librairie Mollat, libre de droits)
56 min
en haut : Alex Majoli, Grèce, Athènes, 2016, Scene 0462 (© Alex Majoli, Magnum Photos). en bas : Exposition "Amalgam" (© Vue d’installation au studio. Courtesy Theaster Gates. Photo Chris Strong)
en haut : Alex Majoli, Grèce, Athènes, 2016, Scene 0462 (© Alex Majoli, Magnum Photos). en bas : Exposition "Amalgam" (© Vue d’installation au studio. Courtesy Theaster Gates. Photo Chris Strong)
56 min
de gauche à droite : le groupe "The Specials" (© Paul Williams), le chanteur Voyou (© Thesupermat) et "Sleaford Mods" (© Martin Schumann, Wikipedia)
de gauche à droite : le groupe "The Specials" (© Paul Williams), le chanteur Voyou (© Thesupermat) et "Sleaford Mods" (© Martin Schumann, Wikipedia)
55 min
de haut en bas : "Fix Me" (© Agathe Poupeney), "Aujourd'hui Sauvage" (© Jean-Louis Fernandez) et "aSH" (© Aglae Bory)
de haut en bas : "Fix Me" (© Agathe Poupeney), "Aujourd'hui Sauvage" (© Jean-Louis Fernandez) et "aSH" (© Aglae Bory)
55 min
De haut en bas : "Les Funérailles des roses" (© Droits réservés), "Grâce à Dieu" (© Mars Films) et "Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares" (© HI Film Productions)
De haut en bas : "Les Funérailles des roses" (© Droits réservés), "Grâce à Dieu" (© Mars Films) et "Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des barbares" (© HI Film Productions)
55 min
à gauche : "Pouvoirs de l'imposture" de Maxime Decout (Editions de Minuit) et "L'indésirable" de Louis Guilloux (Gallimard). à droite : Mathieu Simonet, auteur de "Anne-Sarah K." (Seuil)
à gauche : "Pouvoirs de l'imposture" de Maxime Decout (Editions de Minuit) et "L'indésirable" de Louis Guilloux (Gallimard). à droite : Mathieu Simonet, auteur de "Anne-Sarah K." (Seuil)
55 min
en haut : Masaki Hironaka, La bombe atomique, 2002. Luigi Ghirri, Modena, 1973 & Pescara, 1972, © Succession Luigi Ghirri. en bas : © Estate of Vivian Maier, Maloof Collection, Courtesy Les Douches la Galerie, Paris & Howard Greenberg Gallery, NY
en haut : Masaki Hironaka, La bombe atomique, 2002. Luigi Ghirri, Modena, 1973 & Pescara, 1972, © Succession Luigi Ghirri. en bas : © Estate of Vivian Maier, Maloof Collection, Courtesy Les Douches la Galerie, Paris & Howard Greenberg Gallery, NY
55 min
de haut en bas : "Lessons in Love and Violence",  The Royal Opera House (© Stephen Cummiskey), Julie Fuchs (© Sarah Bouasse, libre de droits) et Sol Gabetta (© Franco Ricciardiello, libre de droits), pochette de l'album (© Sony)
de haut en bas : "Lessons in Love and Violence", The Royal Opera House (© Stephen Cummiskey), Julie Fuchs (© Sarah Bouasse, libre de droits) et Sol Gabetta (© Franco Ricciardiello, libre de droits), pochette de l'album (© Sony)
55 min
de gauche à droite : Sami Frey dans "Premier amour" (© Hélène Bamberger, Opale), "The End of Reality" (© Willy Vainqueur) et Fanny Cabon dans "Gardiennes" (© JP Bazin)
de gauche à droite : Sami Frey dans "Premier amour" (© Hélène Bamberger, Opale), "The End of Reality" (© Willy Vainqueur) et Fanny Cabon dans "Gardiennes" (© JP Bazin)
55 min
en haut : "Il Miracolo" (© Montesi Antonello), au milieu : 'Sex Education" (© Sam Taylor / Netflix), en bas : "Engrenages" (© Caroline Dubois / Son et Lumière / Canal+) et "True Detective" (© HBO)
en haut : "Il Miracolo" (© Montesi Antonello), au milieu : 'Sex Education" (© Sam Taylor / Netflix), en bas : "Engrenages" (© Caroline Dubois / Son et Lumière / Canal+) et "True Detective" (© HBO)
55 min
en haut : "Les femmes de Heart Spring Mountain" de Robin MacArthur (Albin Michel) et "Une chose sérieuse" de Gaëlle Obiégly (Verticales). en bas : "Bacchantes" de Céline Minard (Rivages) et "Je suis né quelque part" de Daniel Schreiber (Autrement)
en haut : "Les femmes de Heart Spring Mountain" de Robin MacArthur (Albin Michel) et "Une chose sérieuse" de Gaëlle Obiégly (Verticales). en bas : "Bacchantes" de Céline Minard (Rivages) et "Je suis né quelque part" de Daniel Schreiber (Autrement)
55 min
Batia Suter, Nightshift, 2019. Production : Le Crédac, avec le soutien du du Mondriaan Fund. Nicolás Lamas, Partial View, 2016. Courtesy Meessen de Clercq, Bruxelles. Photo : André Morin. / © Scénographie Cecile Degos, Janvier 2019, Julie Cohen Mucem
Batia Suter, Nightshift, 2019. Production : Le Crédac, avec le soutien du du Mondriaan Fund. Nicolás Lamas, Partial View, 2016. Courtesy Meessen de Clercq, Bruxelles. Photo : André Morin. / © Scénographie Cecile Degos, Janvier 2019, Julie Cohen Mucem
55 min