Agnès Varda

Cinéaste, photographe et plasticienne (1928-2019)

En savoir plus
Crédit photo : Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse" © AFP - Oliver Stratmann/DPA
Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix  pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse"
Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse"
"Cléo de 5 à 7" d'Agnès Varda (1961)
58 min
Agnès Varda à Venise en 2008
3 min
Julie Gayet, marraine de la Fondation des Femmes, le 3 Mars 2020 à l'occasion de l'inauguration de La Cité Audacieuse
27 min
En 2017, le film "Visages Villages" a été présenté au Festival de Cannes en sélection officielle et hors compétition
8 min
Agnès Varda et JR en 2015 à Beverky Hills
23 min

En savoir plus

Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix  pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse"
Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse"
Agnès Varda Cinéaste, photographe et plasticienne (1928-2019)

Agnès Varda, de son vrai nom Arlette Varda, est née le 30 mai 1928 à Ixelles (Belgique) d'un père grec et d'une mère française. Elle grandit à Sète où sa famille s'est réfugiée en 1940 puis part à Paris pour y étudier la photographie.

En 1949, elle accompagne le metteur en scène Jean Vilar et se fait connaître en photographiant la troupe du Théâtre National Populaire dont elle devient la photographe officielle.

Elle tourne son premier film en 1954 : "La Pointe courte", avec deux comédiens du TNP, Philippe Noiret et Silvia Monfort.
En 1961, elle réalise "Cléo de 5 à 7" qui remporte un vrai succès et scelle son destin de cinéaste. Dans les années 70, elle part à plusieurs reprises à Los Angeles et y tourne deux documentaires. Agnès Varda est une cinéaste éclectique qui aime mélanger les genres documentaires et fictions , les formats longs-métrages et courts-métrages.

Elle remporte en 1985 le Lion d'or à Venise pour son film "Sans toit ni loi".

A la mort de son époux Jacques Demy en 1990, elle tourne un film hommage "Jacquot de Nantes". Puis en 2000, la cinéaste renoue avec le succès du public grâce à un documentaire "Les Glaneurs et la Glaneuse". Depuis 2006 Agnès Varda se lance aussi dans activité d'artiste visuelle en proposant des installations dans différentes expositions d'art contemporain.

En 2008, elle sort en guise d'autoportrait le long-métrage "Les Plages d'Agnès" qui reçoit le César du meilleur film documentaire. Au Festival de Cannes de 2015, la Palme d'honneur lui est décernée. Et fin 2017, elle reçoit un Oscar d'honneur. Elle est la première femme (réalisatrice) de l'histoire du cinéma mondial à accéder à une telle reconnaissance.

Elle décède le 29 mars 2019.

Crédit photo : Agnès Varda le 24 septembre 2001 à Mayence (Allemagne) pour la remise d'un prix pour son film "Les Glaneurs et la Glaneuse" © AFP - Oliver Stratmann/DPA