Alain Robbe-Grillet

Biographie

Toute l'actualité

Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
Nagisa Morimoto et Fabian Wolfrom
59 min
Alain Robbe-Grillet à Paris en avril 1970, France
Alain Robbe-Grillet à Paris en avril 1970, France
58 min
Arielle Dombasle
Arielle Dombasle
À voix nue
29 min
Jérôme Lindon et Alain Robbe-Grillet devant un portrait de Samuel Beckett
Jérôme Lindon et Alain Robbe-Grillet devant un portrait de Samuel Beckett
30 min
Jérôme Lindon et Alain Robbe-Grillet devant un portrait de Samuel Beckett
Jérôme Lindon et Alain Robbe-Grillet devant un portrait de Samuel Beckett
30 min
Delphine Seyrig, dans  L'année dernière à Marienbad
Delphine Seyrig, dans L'année dernière à Marienbad
59 min
Alain Robbe-Grillet, en 1994.
Alain Robbe-Grillet, en 1994.
Delphine Seyrig, dans  L'année dernière à Marienbad
Delphine Seyrig, dans L'année dernière à Marienbad
59 min
France Culture
France Culture

Biographie

Alain Robbe-Grillet

Alain Robbe-Grillet est né en 1922 à Brest. Après avoir travaillé un temps comme ingénieur agronome, avant de se consacrer à la littérature à partir des années 1950, il est aujourd'hui considéré comme le principal théoricien du Nouveau Roman. Il est l'auteur en 1963 de l'essai-manifeste intitulé Pour un nouveau roman qui théorisa ces expériences littéraires, et a publié une dizaine de romans aux éditions de Minuit, dont notamment Les Gommes (1953), Le Voyeur (1955, Prix de la Critique), La Jalousie (1957), Dans le labyrinthe (1959), La Belle captive (1976), Djinn (1981), Le miroir qui revient (1985), Angélique ou l'enchantement (1988), Les derniers jours de Corinthe (1994), La Reprise (2001). Un roman sentimental a paru en 2007 aux Editions Fayard. Alain Robbe-Grillet a également réalisé et scénarisé plusieurs films : L'année dernière à Marienbad (1961, réalisé par Alain Resnais), L'immortelle (1963), Trans-Europe-express (1965), Glissements progressifs du plaisir (1974), La belle captive (1983)... Conseiller littéraire des éditions de Minuit de 1955 à 1985, Alain Robbe-Grillet a été aussi pendant plusieurs années visiting professor aux Etats-Unis, principalement à New York University et dans plusieurs autres universités nord-américaines. Il a dirigé le Centre de Sociologie de la Littérature à Bruxelles. Il est décédé le 18 février 2008. Le miroir qui revient (Minuit, 1985), Angélique ou l'enchantement (Minuit, 1988) et Les derniers jours de Corinthe (Minuit, 1994), dont on entendra plusieurs extraits dans ces « Textes croisés », constituent les trois volets des Romanesques, relevant selon ses propres termes de la « Nouvelle Autobiographie ».