Alexandra David-Néel

orientaliste, écrivaine et exploratrice (1869-1969)

Biographie
Crédit photo : Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain. © Getty - Bettmann
Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.
Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.

Toute l'actualité

Goliarda Sapienza (1924-1996)
Goliarda Sapienza (1924-1996)
30 min
Régine Chopinot, A D-N
Régine Chopinot, A D-N
28 min
Mettez un livre dans votre moteur...
Mettez un livre dans votre moteur...
57 min
L'exploratrice Alexandra David-Neel en costume tibétain, 1931
L'exploratrice Alexandra David-Neel en costume tibétain, 1931
53 min
Alexandra David-Néel
Alexandra David-Néel
55 min
Alexandra David-Néel, le jour de ses 100 ans
Alexandra David-Néel, le jour de ses 100 ans
Les Odyssées - Une aventurière sur les routes de l’Himalaya : Alexandra David-Néel
Les Odyssées - Une aventurière sur les routes de l’Himalaya : Alexandra David-Néel
17 min
vidéo
Alexandra David-Neel
Alexandra David-Neel
Des Lamas exécutent la danse rituelle des sorciers au Temple de Drigong Ti dans le district de Maizhokunggar près de Lhassa, le 25 juin 2014.
Des Lamas exécutent la danse rituelle des sorciers au Temple de Drigong Ti dans le district de Maizhokunggar près de Lhassa, le 25 juin 2014.
Alexandra David-Néel fête son centième anniversaire, le 26 octobre 1968 à Marseille.
Alexandra David-Néel fête son centième anniversaire, le 26 octobre 1968 à Marseille.
Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.
Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.

Biographie

Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.
Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain.
Alexandra David-Néel orientaliste, écrivaine et exploratrice (1869-1969)

Alexandra David-Néel, de son vrai nom Louise David, est née en 1868 à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Elle est éduquée dans des pensionnats calviniste puis catholique qui l’ont habituée à endurer de rudes conditions de vie. Elle se passionne pour l’Asie, se lance dans des études d’orientaliste et se convertit au bouddhisme à l’âge de 21 ans. Parallèlement, elle apprend le piano et le chant et commence une carrière de chanteuse lyrique qui l’amène à voyager.

Elle se marie en 1904 avec Philippe Néel de Saint-Sauveur, un ingénieur rencontré à Tunis. D’époux, il deviendra surtout le mécène et le protecteur d’Alexandra David-Néel qui part seule en Inde en 1911 pour un voyage d’études sur le bouddhisme. Lors de cette expédition, elle rencontre le treizième Dalaï-Lama, fait exceptionnel pour une Européenne. Après avoir vécu dans des monastères, elle poursuit son périple à pied et déguisée en pèlerine pour arriver en 1924 à Lhassa, capitale du Tibet interdite aux étrangers.

De retour en France en 1925, elle relate son aventure dans son livre Voyage d'une Parisienne à Lhassa qui sort en 1927. Alexandra David-Néel repartira en voyage en Asie, notamment pour y vivre une retraite de cinq ans au Tibet. En 1946, elle s’installe dans sa maison de Digne-les-Bains et continue à publier des ouvrages sur la culture tibétaine. Elle meurt le 8 septembre 1969 à près de 101 ans.

Crédit photo : Alexandra David-Néel en habit de religieuse d'un monastère tibétain. © Getty - Bettmann