André Ceccarelli

Batteur

Biographie

Toute l'actualité

Pierre-Alain Goualch, André Ceccarelli, Diego Imbert
Pierre-Alain Goualch, André Ceccarelli, Diego Imbert
Laurent Coulondre
Laurent Coulondre
ÉVÉNEMENT
André Ceccarelli, Thierry Maillard, Thomas Bramerie
André Ceccarelli, Thierry Maillard, Thomas Bramerie
54 min
Live à Fip Marseille Jazz des 5 Continents
Live à Fip Marseille Jazz des 5 Continents
Musica Nuda : Petra Magoni
Musica Nuda : Petra Magoni
59 min
ASTA : Thomas Bramerie, André Ceccarelli, Sylvain Beuf, Antonio Farao
ASTA : Thomas Bramerie, André Ceccarelli, Sylvain Beuf, Antonio Farao
Open jazz
56 min
Laurent Coulondre, Jérémy Bruyère, André Ceccarelli
Laurent Coulondre, Jérémy Bruyère, André Ceccarelli
54 min
Sylvain Beuf, Thomas Bramerie, André Ceccarelli  et Antonio Farao - Photo de Jean-Marc Gallet
Sylvain Beuf, Thomas Bramerie, André Ceccarelli et Antonio Farao - Photo de Jean-Marc Gallet
Sylvain Luc & André Ceccarelli
Sylvain Luc & André Ceccarelli
1h 00
Jazz Agenda
Jazz Agenda
Illustration pochette d'après l'oeuvre d'Emiliano Ponzi.
Illustration pochette d'après l'oeuvre d'Emiliano Ponzi.
André Ceccarelli, Diego Imbert, Enrico Pieranunzi, Simona Severini, David El-Malek
7000 Miles - Photo d'Alexandre Lacombe
7000 Miles - Photo d'Alexandre Lacombe
Pierre-Alain Goualch, André Ceccarelli, David Linx, Diego Imbert

Biographie

André Ceccarelli Batteur

André Ceccarelli est né le 5 janvier 1946 à Nice.

Il fait ses débuts dans le groupe Les chats sauvages en 1962. En 1964 il intègre l’orchestre du Casino du Sporting Club de Monaco, d’Aimé Barelli. Ceccarelli travaille ensuite en Italie et, au début des années 70, retourne à Paris et fréquente la crème du jazz: Eddy Louiss, Maurice Vander, Dexter Gordon, Stan Getz, René Thomas, Lou Bennett, Toots Thielemans, Slide Hampton, Phil Woods... Dans les années 70, il continue sa carrière aux Etats-Unis auprès de Chick Corea ou Bunny Brunel. En 1987 il joue dans l’ONJ dirigé par Antoine Hervé, mais c’est aussi l’année de la rencontre avec Dee Dee Bridgewater, collaboration fructueuse et fidèle.

En 1997, il sort West side story avec son quartet composé de Sylvain Beuf (saxophone), Rémi Vignolo (contrebasse) et Antonio Farao (piano).

En 2000, il fonde le Trio Sud avec Sylvain Luc et Jean-Marc Jafet.

Après diverses tournées avec le trio Sud et Stéfano Di Battista, il enregistre le double album Carte Blanche (2004), avec Baptiste Trotignon, Thomas Bramerie, Biréli Lagrène, David El Malek, Sylvain Luc, Rémi Vignolo, Enrico Pieranunzi, Richard Galiano, John McLaughin, Stefano Di Battista, Eric Legnini, Flavio Boltro, Laurent De Wilde, Bernard Arcadio, Valérie Barouille, Didier Lockwood, Benoît Sourisse + la famille Ceccarelli (Jean, Jean-Paul, Régis, André) pour Dreyfus Jazz. En 2006, sortie de l'album Avenue des Diables Blues , avec Bireli Lagrène et Joey De Francesco (Dreyfus Jazz).

En Avril 2007, sortie de l'album Golden Land , avec Elisabeth Kontomanou, Enrico Pieranunzi, Hein Van De Geyn, David El Malek

Sorti en 2009, Le Coq et la Pendule rend hommage au répertoire du regretté Claude Nougaro.

En 2011, il reforme le groupe Troc avec Jannick Top à la basse, Alex Ligertwood au chant, Eric Legnini au clavier et Claude Engel à la guitare. Devenu parrain du Nice Jazz Festival en 2013, il rend hommage à Claude Nougaro avec l'album ANOUsGARO , à l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur. Il retrouve Jannick Top en 2014, accompagné de Christian Gaubert pour créer le trio Ligne Sud .

Distinctions :

  • 2005 : Chevalier des Arts et de Lettres
  • 1998 : grand prix du jazz de la sacem 1998 pour l'ensemble de sa carrière.
  • 1993 : victoire de la musique ainsi que le Django d’Or pour l’Album "Hat. snatcher".