Ariane Matiakh - Page 5

Cheffe d'orchestre fançaise ( Paris, 1980-)

Biographie
Crédit photo : La cheffe française Ariane Matiakh © Aucun(e) - Marco Borggreve
La cheffe française Ariane Matiakh
La cheffe française Ariane Matiakh

Biographie

La cheffe française Ariane Matiakh
La cheffe française Ariane Matiakh
Ariane Matiakh Cheffe d'orchestre fançaise ( Paris, 1980-) Personnalité musicale polyvalente, Ariane Matiakh est une des cheffes d'orchestre françaises les plus en vue aujourd'hui.

Fille de deux chanteurs d’opéra, Ariane Matiakh a grandi dans un environnement extrêmement musical. Très jeune, elle  étudie le piano, et adolescente, la direction d’orchestre à Vienne, où elle a notamment chanté sous la direction de Nikolaus Harnoncourt et Adam Fischer dans le célèbre Chœur Arnold-Schönberg. Sa vocation de devenir cheffe d'orchestre est encouragée par Leopold Hager et Seiji Ozawa, auprès desquels elle forge ses premiers armes. 

Elle acquiert ses premières expériences avec le répertoire lyrique en tant que cheffe assistante de l’Opéra Orchestre de Montpellier, où elle a collaboré étroitement avec James Conlon, Armin Jordan, Emmanuel Krivine et Alain Altinoglu. Elle est ensuite engagée à l’Opéra comique de Berlin et Paris, à l’Opéra royal de Stockholm, puis à Amsterdam, Göteborg, Graz, Nice, Strasbourg et Halle. En 2022, elle est membre du jury des Victoires de la musique, prestigieux prix français. Le répertoire d’Ariane Matiakh s’étend aujourd’hui de nombreux opéras à un large éventail d’œuvres symphoniques et de ballets en passant par des créations modernes ou baroques. Elle est invitée pour diriger des formations musicales de premier plan :  l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, l’Orchestre de Paris, le Wiener Symphoniker, l’Orchestre de la Radio de Vienne, l’Orchestre Philharmonique d’Hambourg, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Suède, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, la Staatskapelle de Halle, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Cologne et de Leipzig, l’Orchestre du Capitole de Toulouse et l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Pour une production de « La Bohème » elle est invitée au Royal Opera House de Londres. 

Elle collabore avec les solistes de renom tels Roberto Alagna, Gautier Capuçon, Nicholas Angelich, Anne Gastinel, François-Frédéric Guy, Georges Pludermacher, Olivier Latry.La discographie d’Ariane Matiakh reflète aussi sa polyvalence et son goût pour les découvertes musicales. Aux cotés de Beethoven ou Schumann,  Poulenc ou Jean Français, Max Bruch ou Richard Strauss, elle enregistre Zara Levina, Harald Genzmer ou Ermanno Wolf-Ferrari. Elle est très investie dans le soutien des jeunes musiciens, très appréciée en tant que pédagogue et fervente interprète de la création contemporaine.

Ariane Matiakh en 6 dates :

  • 2002 à 2005 étudie la direction d'orchestre à la Musik Hochschule de Vienne
  • 2006 son remplacement au pied levé de James Conlon dans la 7e Symphonie de Chostakovitch marque le début de sa carrière internationale.
  • 2009 « Révélation chef d'orchestre » aux Victoires de la musique classique 
  • 2014 Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture
  • 2018 nomination aux Grammy Awards pour son enregistrement des Concerti  pour piano de Zara Levina, avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin
  • 2020, elle dirige Penthesilea de Pascal Dusapin par l'Orchestre de Paris
Crédit photo : La cheffe française Ariane Matiakh © Aucun(e) - Marco Borggreve