Axel Kahn

Médecin-chercheur en génétique, président de la Ligue Nationale contre le Cancer

Biographie

Toute l'actualité

Le scientifique français, généticien et président de la « Ligue contre le cancer » Axel Kahn pose à Paris le 22 mars 2021.
Le scientifique français, généticien et président de la « Ligue contre le cancer » Axel Kahn pose à Paris le 22 mars 2021.
Journal de 18h
15 min
Le médecin spécialiste des maladies génétique Axel Kahn.
Le médecin spécialiste des maladies génétique Axel Kahn.
Journal de 12h30
15 min
Le généticien Axel Kahn
Le généticien Axel Kahn
Axel Kahn, scientifique, médecin généticien et essayiste. Il fut notamment directeur de recherche à l'Inserm, directeur de l'Institut Cochin ou président de la Ligue contre le cancer. Ici à l'occasion du Salon du Livre à Paris, le 26 mars 2017.
Axel Kahn, scientifique, médecin généticien et essayiste. Il fut notamment directeur de recherche à l'Inserm, directeur de l'Institut Cochin ou président de la Ligue contre le cancer. Ici à l'occasion du Salon du Livre à Paris, le 26 mars 2017.
ADN
ADN
Axel Kahn dans les studios de France Inter le 17 mai 2021
Axel Kahn dans les studios de France Inter le 17 mai 2021
10 min
France Inter
France Inter
1h 58
Le généticien, président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, à Paris en mars 2021.
Le généticien, président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, à Paris en mars 2021.
18 min
Axel Kahn au dessus du lac depuis le mont César (massif du Chablais) en 2015
Axel Kahn au dessus du lac depuis le mont César (massif du Chablais) en 2015
À voix nue
31 min
Axel Kahn aux ruines de Crozant (23), août 2015
Axel Kahn aux ruines de Crozant (23), août 2015
31 min
Axel Kahn, été 1969
Axel Kahn, été 1969
À voix nue
31 min
Axel Kahn en 1966
Axel Kahn en 1966
À voix nue
30 min

Biographie

Axel Kahn Médecin-chercheur en génétique, président de la Ligue Nationale contre le Cancer

Né en 1944 au Petit-Pressigny (Indre-et-Loire), Axel Kahn est le fils du philosophe Jean Kahn-Dessertenne et le frère du journaliste Jean-François Kahn et du chimiste Olivier Kahn. Après des études secondaires au lycée Buffon (Paris), il s’oriente vers des études de médecine, devient interne des Hôpitaux de Paris et se spécialise en hématologie. Chercheur à l’Inserm (biochimie) il entre à l’Institut de Pathologie moléculaire de l’hôpital Cochin auprès du Professeur Jean-Claude Dreyfus. Docteur en médecine et Docteur ès sciences, il fut directeur de recherche à l’INSERM et a dirigé l’Institut de 2002 à 2008.

Président de la Commission du Génie Biomoléculaire de 1987 à 1997, il a été rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences de 1986 à 1998 et membre du Comité Consultatif National d’Ethique de 1992 à 2004. De 2000 à 2002, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne. Entre 2007 et 2008, il préside la Fondation Internationale du Handicap ainsi que le Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer et Paris Biotech Santé. Il a été le Président de l’Université Paris Descartes du 20.12.2007 au 21.12.2011 ainsi que Président de la Commission recherche de la Conférence des Présidents d’Universités. Ses travaux scientifiques publiés dans des revues internationales, portent notamment sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition.

Outre ces activités scientifiques, Axel Kahn intervient fréquemment sur des sujets touchant aux aspects moraux et sociaux de la médecine, de la génétique et des biotechnologies. Guidé par des valeurs teintées de christianisme et de communisme, l’homme de science est opposé au clonage, à l’euthanasie et à la légalisation des mères porteuses. En 2004, il soutient activement le mouvement des chercheurs « Sauvons la recherche ». En 2011, à 67 ans, Axel Kahn se lance dans la politique en se présentant aux législatives sous la bannière PS contre François Fillon. Malgré son enracinement dans la deuxième circonscription parisienne, son nom recueille seulement 43,54% des voix contre 56,46 en faveur de son adversaire.

En 2013, loin des villes irrespirables, le généticien a entrepris une longue pérégrination au cœur de la France, exactement des Ardennes au Pays basque, soit près de 1600 kms de chemins où chaque matin il éprouve « une impression renouvelée d’allégresse et de liberté » (Le Journal du dimanche, 06/2013 ) qu’il essaie de retransmettre fidèlement sur son blog.

Il meurt le 6 juillet 2021 à Paris emporté par un cancer incurable qu'il avait lui-même annoncé. Le généticien avait quitté la présidence de la Ligue contre le cancer début juin, un poste qu'il occupait bénévolement depuis juin 2019.

Distinctions : Commandeur de l’ordre national du Mérite – Officier de la Légion d’honneur – Officier du mérite agricole – Chevalier des arts et des lettres

Bibliographie sélective

Co-auteur d’une cinquantaine d’ouvrages collectifs, il a aussi écrit plusieurs ouvrages, en particulier :

  • Pensées en chemin : ma France, des Ardennes au Pays basque (Stock, 2014)
  • L'homme, le libéralisme et le bien commun (Stock, 2013)
  • L’homme, le bien, le mal : une morale sans transcendance (Ed. Pluriel, 2013)
  • Les âges de la vie : mythes, arts sciences (Ed. La Martinière, 2012)
  • Un chercheur en campagne (Ed. Stock, 2012)
  • Controverses : université, science et progrès (Ed. Nil, 2011)
  • Un type bien ne fait pas ça : morale, éthique et itinéraire personnel (Ed ; Nil, 2010)
  • L’homme, ce roseau pensant : essai sur les racines de la nature humaine (Ed. Nil, 2007)
  • Comme deux frères : mémoire et visions croisées (Ed. Stock, 2006)
  • Raisonnable et humain ? (Ed. Nil, 2004)
  • Et l’homme dans tout ça ? (Ed. Nil, 2001)
  • Copies conformes : le clonage en question (Ed. Nil, 1998)

Photo: © Piero d'HouinBiographie de la Documentation de Radio France, avril 2014