Benjamin Bernheim

Ténor français (Paris, 1985)

Biographie
Crédit photo : Benjamin Bernheim © Aucun(e) - Christoph Koestlin
Benjamin Bernheim
Benjamin Bernheim

Toute l'actualité

Benjamin Bernheim, ténor. Son disque "Boulevard des Italiens" avec l'Orchestre du Théâtre Communal de Bologne dir. Frédéric Chaslin, est paru en avril 2022 (DG)
Benjamin Bernheim, ténor. Son disque "Boulevard des Italiens" avec l'Orchestre du Théâtre Communal de Bologne dir. Frédéric Chaslin, est paru en avril 2022 (DG)
2h 58
Benjamin Bernheim explique le fonctionnement de la voix de ténor.
Benjamin Bernheim explique le fonctionnement de la voix de ténor.
France Musique est à vous chaque samedi matin !
France Musique est à vous chaque samedi matin !
1h 28
Benjamin Bernheim
Benjamin Bernheim
56 min
Le ténor Benjamin Bernheim publie son second disque
Le ténor Benjamin Bernheim publie son second disque
29 min
Le ténor Benjamin Bernheim publie son second disque
Le ténor Benjamin Bernheim publie son second disque
1h 59
Récital du ténor Benjamin Bernheim au Théâtre des Champs-Elysées
Récital du ténor Benjamin Bernheim au Théâtre des Champs-Elysées
2h 27
Bernard Haitink
Bernard Haitink
1h 58
Benjamin Bernheim, ténor et Pretty Yende, soprano
Benjamin Bernheim, ténor et Pretty Yende, soprano
Réenchantement : la réouverture des salles de spectacle. ici, la Philharmonie.
Réenchantement : la réouverture des salles de spectacle. ici, la Philharmonie.
3 min
Benjamin Bernheim et Sonya Yoncheva reviennent sur les difficultés d'être chanteur lyrique.
Benjamin Bernheim et Sonya Yoncheva reviennent sur les difficultés d'être chanteur lyrique.

Biographie

Benjamin Bernheim
Benjamin Bernheim
Benjamin Bernheim Ténor français (Paris, 1985) Etoile montante de la scène lyrique européenne, Benjamin Bernheim a été formé par Gary Magby à Lausanne. Après quatre années passées dans la troupe de l’Opéra de Zurich, il multiplie les prises de rôles sur les scènes des plus grandes maisons et festivals.

Royal Opera House de Convent Garden et à l’Opéra de Paris, Alfredo dans La Traviata au Deutsche Staatsoper de Berlin. En 2016, il participe également au Gala du Festival de Pentecôte de Salzbourg, avec Angela Gheorghiu et Marco Armiliato. La même année, il interprète le rôle-titre du Faust de Gounod à l’Opéra national de Lettonie, aux côtés de Marina Rebeka, puis une nouvelle fois à Chicago en 2018. 

Benjamin Bernheim est particulièrement reconnu pour ses interprétations en langue française, faisant preuve d’une diction admirable souvent comparée à celle de Roberto Alagna. Le 16 juin 2018, il participe notamment à l’hommage à Charles Gounod, organisé par la Fondation Bru Zane à la Maison de la Radio, aux côtés des chanteurs Elsa Dreisig, Jodie Devos, Kate Aldrich et Patrick Bolleire.

« Il se passe définitivement quelque chose lorsque je chante en français. (…) Non seulement le français est ma langue maternelle mais, surtout, c’est la langue qui me permet d’explorer le plus de couleurs dans ma voix. Le russe est magnifique, l’italien aussi, l’allemand permet beaucoup de choses mais peut aussi être une langue très dure si on demande de la prononcer de manière littérale, très dure pour la voix, alors qu’avec le français, j’explore des sonorités d’une grande richesse et je ressens quelque chose de très beau, une sorte d’amplitude. Oui, quelque chose s’accomplit en moi lorsque je chante le répertoire français. » (Propos recueillis par Christophe Rizoud pour Forum Opéra, 18/12/2017)
 

Benjamin Bernheim en 6 dates :

·         2004 : formation auprès de Gary Magby au Conservatoire HEM de Lausanne

·         2008 : intègre l’Opéra Studio de Zurich

·         2009-2013 : membre de la troupe de l’Opéra de Zurich

·         2012 : débuts au Festival de Pentecôte de Salzbourg dans le rôle de Spakos (Cléopâtre)

·         2016 : participe au Gala du Festival de Pentecôte de Salzbourg

·         2018 : participe à l’Hommage à Gounod à l’Auditorium de Radio France
 

Site officiel : http://benjaminbernheim.com/

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, mars 2018

Crédit photo : Benjamin Bernheim © Aucun(e) - Christoph Koestlin