Bulle Ogier

actrice

En savoir plus
Crédit photo : Bulle Ogier le 25 juin 2004. © AFP - Bertrand Langlois
 Bulle Ogier le 25 juin 2004.
Bulle Ogier le 25 juin 2004.

En savoir plus

 Bulle Ogier le 25 juin 2004.
Bulle Ogier le 25 juin 2004.
Bulle Ogier actrice

Bulle Ogier, de son vrai nom Marie-France Thielland, est née en 1939. Ses parents divorcent après sa naissance et elle est élevée par sa mère artiste peintre.  Enceinte à 18 ans de sa fille Pascale Ogier, elle se marie et divorce deux ans après. C’est une période où elle vit de petits boulots. Sa rencontre au milieu des années 1960 avec le metteur en scène Marc’O et son groupe de théâtre avant-gardiste dont elle suit les cours à l’American Center va la précipiter, sans que cela ait été une vocation, vers la scène.

L’adaptation cinématographique de la pièce Les Idoles va ensuite lui ouvrir les portes du cinéma où Jacques Rivette, dont elle deviendra l’une des actrices fétiches, Jacques Baratier ou encore André Téchiné la remarquent et la font tourner. En 1971, son rôle de Rosemonde dans La Salamandre d’Alain Tanner lui procure une certaine célébrité. Dans les années 70, Bulle Ogier est très présente sur les écrans de cinéma. On la voit dans des films de Barbet Schroeder, son compagnon, elle tourne avec Luis Bunuel dans Le Charme discret de la bourgeoisie, Claude Lelouch (Mariage), Fassbinder dans La Troisième génération. Tout en continuant à tourner pour le cinéma (Vénus Beauté de Tonie Marshall en 1999 ou encore Belle toujours de Manoel de Oliveira en 2006), Bulle Ogier mène une carrière au théâtre. Elle a collaboré régulièrement avec Marguerite Duras, Claude Régy, Luc Bondy, Patrice Chéreau.

Crédit photo : Bulle Ogier le 25 juin 2004. © AFP - Bertrand Langlois