Chantal Akerman

Réalisatrice.

Crédit photo : Portrait de la cinéaste belge Chantal Akerman en mars 1992, France © Getty - Louis MONIER/Gamma-Rapho.
Portrait de la cinéaste belge Chantal Akerman en mars 1992, France
Portrait de la cinéaste belge Chantal Akerman en mars 1992, France

Toute l'actualité

Kelly Reichardt
Kelly Reichardt
55 min
Portrait de Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
Portrait de Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
53 min
Caroline Champetier sur le tournage de "Trop tôt, trop tard" de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, 1982
Caroline Champetier sur le tournage de "Trop tôt, trop tard" de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, 1982
43 min
La réalisatrice Chantal Akerman au Festival du Film de Venise au Palazzo del Cinema le 3 septembre 2011.
La réalisatrice Chantal Akerman au Festival du Film de Venise au Palazzo del Cinema le 3 septembre 2011.
53 min
La cinéaste Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
La cinéaste Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
53 min
Le choeur des shampouineuses dans "Golden Eighties" (1986).
Le choeur des shampouineuses dans "Golden Eighties" (1986).
3 min
Portrait de la cinéaste belge Chantal Akerman en mars 1992, France.
Portrait de la cinéaste belge Chantal Akerman en mars 1992, France.
58 min
Delphine Seyrig dans "Jeanne Dielman 23 rue du commerce" de Chantal Akerman (1975)
Delphine Seyrig dans "Jeanne Dielman 23 rue du commerce" de Chantal Akerman (1975)
58 min
La réalisatrice belge Chantal Akerman chez elle à Paris en juillet 1979, France.
La réalisatrice belge Chantal Akerman chez elle à Paris en juillet 1979, France.
58 min
Portrait de Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
Portrait de Chantal Akerman chez elle en juillet 1979 à Paris, France.
58 min
Moi Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...
Moi Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère...
58 min
André S. Labarthe dans un numéro de "Cinéastes, de notre temps" consacré à Jerry Lewis en 1974
André S. Labarthe dans un numéro de "Cinéastes, de notre temps" consacré à Jerry Lewis en 1974
2h 59