Charlie Parker

Saxophoniste et compositeur de jazz (1920, Kansas City - 1955, New York)

Biographie
Crédit photo : Charlie Parker, portrait pour bio
Charlie Parker, portrait pour bio
Charlie Parker, portrait pour bio

Toute l'actualité

Dans "France Musique est à vous", nous diffusons vos suggestions et coups de coeur musicaux. Partagez-les avec nous !
Dans "France Musique est à vous", nous diffusons vos suggestions et coups de coeur musicaux. Partagez-les avec nous !
1h 28
Concert jazz
Concert jazz
Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Alexandre Madeline (sax), Christophe Dilys (trp), Timothée Bakoglu (piano)
Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Alexandre Madeline (sax), Christophe Dilys (trp), Timothée Bakoglu (piano)
8 min
Charlie Parker, saxophoniste de légende et père fondateur du bebop
Charlie Parker, saxophoniste de légende et père fondateur du bebop
Charlie Parker
Charlie Parker
Charlie Parker & Red Rodney - Dizzy Gillespie dans le miroir
Charlie Parker & Red Rodney - Dizzy Gillespie dans le miroir
Jazz
Charlie Parker
Charlie Parker
1h 00
Dmitry Baevsky & Stéphane Belmondo au Club Jazzafip / Melike Balci
Dmitry Baevsky & Stéphane Belmondo au Club Jazzafip / Melike Balci
1h 01
Charlie Parker
Charlie Parker
1h 00
Charles Mingus (basse), Roy Haynes (batterie), Thelonious Monk (piano) et Charlie Parker (saxophone) à l'Open Door de New York, en septembre 1953.
Charles Mingus (basse), Roy Haynes (batterie), Thelonious Monk (piano) et Charlie Parker (saxophone) à l'Open Door de New York, en septembre 1953.
58 min

Biographie

Charlie Parker, portrait pour bio
Charlie Parker, portrait pour bio
Charlie Parker Saxophoniste et compositeur de jazz (1920, Kansas City - 1955, New York) En participant à l’invention du bebop, Charlie “Bird” Parker a laissé une empreinte indélébile dans l'histoire du jazz par les innovations harmoniques, rythmiques et expressives.

Né à Kansas City, le berceau des grands orchestres de jazz, Charlie Parker exprime très tôt ses dons exceptionnels pour la musique. Il entame sa carrière professionnelle de saxophoniste à l’âge de 14 ans ! Lorsqu’il intègre l’orchestre de Count Basie, il ne maîtrise pas encore l’harmonie, ce qui lui attire les foudres des autres musiciens. Conscient de ses lacunes, il travaille d’arrache pied auprès de Buster Smith  et procède comme tout jazzman en herbe : il relève les solos des grands maîtres comme Lester Young  ou Coleman Hawkins  et les reproduit à l'oreille. Puis il multiplie les expériences dans différents bands. En 1937, il joue au sein de l’orchestre de Jay MacShann  avec lequel il part en tournée à New York où il s’installe à partir de 1939. Puis en 1942, il est appelé à faire partie de la formation d’Earl Hines. En 1943, c’est le tournant : il rencontre Dizzy Gillespie. Lors des jam-sessions d’après concert, avec Thelonious Monk, Charlie Christian, Max Roach  et Kenny Clarke, ils rompent avec la génération swing en posant les bases du be bop. Le quintette triomphe à New York puis repart en Californie répandre ce nouveau style dans tout le pays.

Malheureusement, Charlie Parker est rattrapé par son addiction à la drogue  et doit faire un séjour de plusieurs mois à l’hôpital en 1946. C’est la fin de l’âge d’or de sa collaboration avec Gillespie. De retour à New York en 1947, il reprend sa formation de prédilection, le quintette. Il vient jouer en France  en 1949. Au cours des dernières années de sa vie, il se produit plus ou moins régulièrement, mais toujours avec les plus grands musiciens de son temps comme Miles Davis, Bud Powell, Thelonious Monk, Max Roach, Kenny Clarke. A l’âge de 34 ans, il succombe à une overdose. En 1988, Clint Eastwood  lui rend hommage avec son film Bird.

Charlie Parker en 6 dates :

1937  : intègre l’orchestre de Jay MacShann
 • 1939  : s’installe à New York
 • 1942  : intègre l’orchestre d’Earl Hines
 • 1943  : rencontre Dizzy Gillespie avec lequel il invente le bebop
 • 1946  : séjour de sevrage à l’hôpital
 • 1949  : vient jouer en France

Charlie Parker en 6 disques :

Groovin’high  de Dizzy Gillespie (1945)
 • The Charlie Parker story  (1945)
 • Charlie Parker with strings  (1949)
 • Bird and Dizz  (1950)
 • Quintet of the year  (1953)
 • Charlie Parker plays Cole Porter  (1954)

Biographie de la documentation de Radio France, août 2014

Crédit photo : Charlie Parker, portrait pour bio