Claude Langlois

historien universitaire

En savoir plus

En savoir plus

Claude Langlois historien universitaire

Claude Langlois inaugure en 1993 la première chaire d'histoire et de sociologie du catholicisme contemporain à l'École pratique des hautes études. Il préside la section des Sciences religieuses et fonde, avec Régis Debray, l'Institut européen en sciences des religions. Après « Le Catholicisme au féminin » (Éd. du Cerf, 1984), il s'oriente vers l'histoire de la production textuelle catholique, plus particulièrement vers la théologie morale et la spiritualité. Il publie deux ouvrages remarqués, « Les Dernières Paroles de Thérèse de Lisieux » et « Le Désir de sacerdoce chez Thérèse de Lisieux » (Salvator, 2000 et 2002) et une étude décisive sur les débuts de la limitation des naissances, « Le Crime d'Onan » (Belles Lettres, 2005). Il participe aussi très activement à la publication du premier volume des écrits professionnels de Madeleine Delbrêl, « Profession assistante sociale » (Nouvelle cité, 2007). Il vient de publier aux éditions Jérôme Millon « Thérèse de Lisieux et Marie-Madeleine. La rivalité amoureuse » (2009).