Édith Piaf - Page 4

Chanteuse, parolière, actrice (1915-1963)

Biographie
Crédit photo : Édith Piaf (1915-1963) © Getty - Keystone-France
Édith Piaf (1915-1963)
Édith Piaf (1915-1963)

Toute l'actualité

Edith Piaf à la fin des années 50, avant sa performance "Non, je ne regrette rien"
Edith Piaf à la fin des années 50, avant sa performance "Non, je ne regrette rien"
France Inter
France Inter
51 min
France Culture
France Culture
53 min
France Inter
France Inter
37 min
France Culture
France Culture
5 min
Edith Piaf à l'occasion du Blason d''or du marathon de la chanson française qui lui a été décerné pour "Milord"
Edith Piaf à l'occasion du Blason d''or du marathon de la chanson française qui lui a été décerné pour "Milord"
59 min
Edith Piaf, en avril 1950, à New-York
Edith Piaf, en avril 1950, à New-York
58 min
Edith Piaf entourée d'Eddie Constantine et de Charles Aznavour, sur le plateau de l'émission "XYZ". Première télévision d'Edith Piaf et de Charles Aznavour.
Edith Piaf entourée d'Eddie Constantine et de Charles Aznavour, sur le plateau de l'émission "XYZ". Première télévision d'Edith Piaf et de Charles Aznavour.
58 min
Edith Piaf en 1940
Edith Piaf en 1940
58 min
Edith Piaf en 1936 à Montmartre
Edith Piaf en 1936 à Montmartre
58 min
France Culture
France Culture
Chanson Boum !
59 min

Biographie

Édith Piaf (1915-1963)
Édith Piaf (1915-1963)
Édith Piaf Chanteuse, parolière, actrice (1915-1963)

À la fois chanteuse et parolière, Édith Piaf est un monument de la chanson française, à l'origine de nombreux classiques comme La vie en rose, Milord, La foule, ou encore Non, je ne regrette rien.

Née dans la misère en 1915, Édith Piaf grandit délaissée par ses parents, ignorant l'eau et l'hygiène. Après avoir suivi pendant quelques années son père dans des cirques itinérants, elle fuit le foyer familial à 15 ans et commence à chanter dans la rue, puis dans les bals musettes.

Elle finit par être repérée par Louis Leplée, qui l'introduit dans le monde des cabarets, où elle est aussitôt acclamée et plébiscitée par le Tout-Paris : c'est la naissance de la "Môme Piaf". De vedette de music-hall adorée du public, elle passe ensuite rapidement au rang de star internationale.

Malgré ce succès phénoménal, la vie d'Édith Piaf n'en est pas moins marquée par une successions de grands drames personnels - en particulier la mort de sa fille Marcelle en 1935, puis celle de son compagnon Marcel Cerdan dans un accident d'avion en 1949. Usée par ces souffrances, la maladie (elle est notamment atteinte de polyarthrite), les excès, et la dépendance à la morphine, elle meurt d'une rupture d'anévrisme en 1963, à seulement 47 ans.

Crédit photo : Édith Piaf (1915-1963) © Getty - Keystone-France