Edouard Balladur

Homme politique français

En savoir plus
Le Premier ministre, Edouard Balladur, et le Président du RPR, Jacques Chirac, le 13 avril 1994 à Paris, lors du conseil national du RPR.
Le Premier ministre, Edouard Balladur, et le Président du RPR, Jacques Chirac, le 13 avril 1994 à Paris, lors du conseil national du RPR.
L'édito politique
L'édito politique
3 min
Résultats du premier tour de l’élection présidentielle, au QG de campagne de Jacques Chirac, 21 avril 2002
Résultats du premier tour de l’élection présidentielle, au QG de campagne de Jacques Chirac, 21 avril 2002
45 min
En France, les candidats à la présidentielle ne peuvent dépenser plus de 22,5 millions d'euros pour leur campagne.
En France, les candidats à la présidentielle ne peuvent dépenser plus de 22,5 millions d'euros pour leur campagne.
3 min
Édouard Balladur et François Léotard étaient jugés dans le même procès devant la Cour de Justice de la République
Édouard Balladur et François Léotard étaient jugés dans le même procès devant la Cour de Justice de la République
20 avril 1995, les deux candidats à l'élection présidentielle, Edouard Balladur et Jacques Chirac, durant la cérémonie du transfert des cendres de Marie et Pierre Curie au Panthéon
20 avril 1995, les deux candidats à l'élection présidentielle, Edouard Balladur et Jacques Chirac, durant la cérémonie du transfert des cendres de Marie et Pierre Curie au Panthéon
54 min
L'ex-Premier ministre Edouard Balladur (g) et son ancien ministre de la Défense François Léotard (d)
L'ex-Premier ministre Edouard Balladur (g) et son ancien ministre de la Défense François Léotard (d)
23 min
L'ex Premier Ministre Edouard Balladur et ses avocats arrivant à la Cour de justice de la République pour le procès dit de l'affaire Karachi le 27/01/2021
L'ex Premier Ministre Edouard Balladur et ses avocats arrivant à la Cour de justice de la République pour le procès dit de l'affaire Karachi le 27/01/2021
54 min
Les avocats d'Édouard Balladur ont dénoncé les "inventions" et les "mensonges" de l'accusation
Les avocats d'Édouard Balladur ont dénoncé les "inventions" et les "mensonges" de l'accusation
L’ancien Premier ministre Édouard Balladur à la Cour de justice de la République dans le cadre de l’affaire Karachi
L’ancien Premier ministre Édouard Balladur à la Cour de justice de la République dans le cadre de l’affaire Karachi
Édouard Balladur devant la Cour de Justice de la République, le 27 janvier 2021
Édouard Balladur devant la Cour de Justice de la République, le 27 janvier 2021

En savoir plus

Edouard Balladur Homme politique français

Né le 2 mai 1929 à Smyrne, en Turquie, Edouard Balladur arrive à Marseille avec sa famille en 1935. En 1950, il obtient son diplôme de Sciences Po avant d'intégrer l'ENA dont il sort "dans la botte" en 1957. Il rejoint ensuite le Conseil d'Etat avant de devenir conseiller du directeur-général de la RTF en 1962. Conseiller au cabinet du Premier ministre Georges Pompidou en 1964, c'est à ce titre qu'il participe aux accords de Grenelle qui mettent fin à la crise de mai 1968. Président de la Société pour la Construction du Tunnel du Mont-Blanc de 1968 à 1980, membre du bureau politique du RPR, il est élu député de Paris en mars 1986. Quelques jours plus tard, lors de la première cohabitation - un terme inventé par Edouard Balladur en septembre 1983 - Jacques Chirac, devenu Premier ministre, le nomme ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances et de la Privatisation. Il quitte son poste en 1988 à la suite de la réélection de François Mitterrand. Après la victoire de la droite aux élections législatives de mars 1993, il est nommé Premier ministre par François Mitterrand. Cette deuxième cohabitation se poursuit jusqu'à la victoire de Jacques Chirac à l'élection présidentielle de mai 1995 à laquelle Edouard Balladur avait décidé de se présenter et dont il est éliminé après n'avoir recueilli que 18,58% des voix au premier tour. Il ne reviendra jamais plus au premier rang de la scène politique, Jacques Chirac, son "ami de trente ans", lui tenant rigueur de s'être présenté contre lui en 1995. Il retrouve jusqu'en 2007 son siège de député de Pari puis se retire progressivement de la vie politique. Chargé par Nicolas Sarkozy en 2007 de réfléchir à la modernisation des institutions, il voit un certain nombre de ses propositions reprises dans la réforme constitutionnelle de juillet 2008. Auteur de très nombreux essais, Edouard Balladur a notamment publié en 2009 Le pouvoir ne se partage pas. Conversations avec François Mitterrand , un livre de souvenirs couronné par le prix Guizot. Dernier ouvrage paru : La tragédie du pouvoir. Le courage de Georges Pompidou  (octobre 2013).Biographie de la Documentation de Radio France, le 22 novembre 2013