Emmanuelle Bertrand

Violoncelliste française (1973, Firminy)

Biographie
Crédit photo : Emmanuelle Bertrand © Radio France - Jean-Baptiste Millot
Emmanuelle Bertrand
Emmanuelle Bertrand

Toute l'actualité

À noter cette année la création d'une catégorie Révélation, chef d'orchestre
À noter cette année la création d'une catégorie Révélation, chef d'orchestre
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand
25 min
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand
Musique matin
1h 28
la violoncelliste Emmanuelle Bertrand
la violoncelliste Emmanuelle Bertrand
57 min
Pascal Amoyel, pianiste
Pascal Amoyel, pianiste
Arabesques
1h 28
Tristan Raës et Cyrille Dubois / Le Quatuor Parisii et Emmanuelle Bertrand
Tristan Raës et Cyrille Dubois / Le Quatuor Parisii et Emmanuelle Bertrand
58 min
Karen Vourc'h © Pool DEMANCHE / MARCHI / Gamma-Rapho / Getty
Karen Vourc'h © Pool DEMANCHE / MARCHI / Gamma-Rapho / Getty
1h 59
Emmanuelle Bertrand
Emmanuelle Bertrand
27 min

Biographie

Emmanuelle Bertrand
Emmanuelle Bertrand
Emmanuelle Bertrand Violoncelliste française (1973, Firminy) Emmanuelle Bertrand a très tôt fait preuve d’une grande maturité artistique. Il s’en est suivi une reconnaissance unanime de son talent par le monde musical.

Emmanuelle Bertrand étudie le violoncelle avec Marcel Bardon, Jean Deplace  et Philippe Muller. En 1992, elle obtient son Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales du CNSM de Lyon, avec une mention très bien à l’unanimité pour son interprétation des Trois Strophes sur le nom de Sacher  d’Henri Dutilleux, œuvre qu’elle a découverte à l’âge de quinze ans. Sa rencontre avec le compositeur en 1999 sera déterminante pour la jeune artiste. En 1994, elle est lauréate du Concours International Rostropovitch. Sa carrière lancée, Emmanuelle Bertrand se concentre sur la musique contemporaine et enchaîne les créations : 4ème Suite pour violoncelle  de Nicolas Bacri, dont elle est dédicataire (1997), Chanson pour Pierre Boulez  de Luciano Berio (2000). Son enregistrement d’œuvres de Dutilleux, Bacri, Henze, Ligeti chez Harmonia Mundi est littéralement encensé par les critiques français et étrangers. En 2002, les Victoires de la Musique  la font connaître au grand public.

Emmanuelle Bertrand s’associe régulièrement avec des musiciens comme Marielle Nordmann, Bruno Rigutto  et surtout Pascal Amoyel  avec qui elle forme un duo régulier et reconnu sur les grandes scènes musicales. En 2005, ils créent le concert théâtral Block 15, ou la musique en résistance  mis en scène par Jean Piat. Emmanuelle Bertrand se produit régulièrement avec les formations symphoniques françaises (Lille, Strasbourg, Monte-Carlo). Elle est invitée par le Festival Berlioz, et le Festival Casals  à Prades. Sa notoriété l’a emmenée dans toute l’Europe, en Russie, au Canada. En 2011, elle est élue artiste de l’année par le journal Diapason et les auditeurs de France Musique. A partir de l’année suivante, elle assure la direction artistique du Festival de Beauvais.

Emmanuelle Bertrand en 6 dates :

  • 1992  : diplômée du CNSM de Lyon
  • 2002  : Victoires de la Musique
  • 2004  : Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres
  • 2011  : élue artiste de l’année par Diapason et les auditeurs de France Musique
  • 2021-22 : création du spectacle musico-littéraire d’après Vingt quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig
  • 2022 : lauréate des Victoires de la Musique Classique ex-æquo avec la violoncelliste Sol Gabetta
Crédit photo : Emmanuelle Bertrand © Radio France - Jean-Baptiste Millot