Frank Sinatra

Chanteur, crooner et acteur américain (1915, Hoboken - 1998, Los Angeles)

Biographie
Crédit photo : Franck Sinatra
Franck Sinatra
Franck Sinatra

Toute l'actualité

Frank Sinatra en 1967 dans le film "Tony Rome est dangereux"
Frank Sinatra en 1967 dans le film "Tony Rome est dangereux"
4 min
Le pionnier du crooning, le français Jean Sablon chante pour la radio CBS, à New York le 9 janvier 1947
Le pionnier du crooning, le français Jean Sablon chante pour la radio CBS, à New York le 9 janvier 1947
58 min
The Strip, Las Vegas, Nevada
The Strip, Las Vegas, Nevada
Grand Large
59 min
.
.
1h 54
Scène du film Aimez-vous Brahms (1961) d'Anatole Litvak avec Ingrid Bergman et Yves Montand.
Scène du film Aimez-vous Brahms (1961) d'Anatole Litvak avec Ingrid Bergman et Yves Montand.
6 min
Frank Sinatra et Judy Garland dans un studio de CBS lors d'une représentation pour l'émission de radio de Sinatra, le 24 mai 1944.
Frank Sinatra et Judy Garland dans un studio de CBS lors d'une représentation pour l'émission de radio de Sinatra, le 24 mai 1944.
42e rue
Frank Sinatra (1915-1998) en enregistrement en studio en 1947
Frank Sinatra (1915-1998) en enregistrement en studio en 1947
Pop N' Co
4 min
Frank Sinatra en 1958
Frank Sinatra en 1958
53 min
Frank Sinatra, la désinvolture derrière le micro, le style inimitable
Frank Sinatra, la désinvolture derrière le micro, le style inimitable
3 min
Alice Coltrane
Alice Coltrane
59 min
Le livre 'Frank Sinatra : une mythologie américaine' de Steven Jezo-Vannier a paru aux éditions Le Mot et Le Reste
Le livre 'Frank Sinatra : une mythologie américaine' de Steven Jezo-Vannier a paru aux éditions Le Mot et Le Reste
3 min

Biographie

Franck Sinatra
Franck Sinatra
Frank Sinatra Chanteur, crooner et acteur américain (1915, Hoboken - 1998, Los Angeles) Considéré comme la première « idole pop », Franck Sinatra est devenu une légende de la chanson américaine en vendant notamment plus de 150 millions de disques.

Francis Albert Sinatra collectionne dès son plus jeune âge les 78 tours. Il chante d’abord dans les bars puis régulièrement à la radio new-yorkaise. C’est en l’écoutant sur la station WNEW qu’Harry James, ex-trompettiste de l’orchestre de Benny Goodman, le remarque et l’engage dès 1939 dans son orchestre. Six mois plus tard pourtant, Sinatra rejoint l’orchestre concurrent et plus renommé du tromboniste Tommy Dorsey qui lui permet de devenir un chanteur reconnu. Dès 1941, surnommé « The Voice », il enchaîne les comédies musicales à Hollywood, devenant le chanteur le mieux payé d’Amérique. Après un premier show télévisé sur la chaîne CBS, c’est la consécration en 1953 lorsqu’il obtient un **Oscar ** pour son rôle dans le film Tant qu’il y aura des hommes. Lassé de sa collaboration avec Columbia qui lui destine un répertoire plutôt comique, Sinatra se tourne vers Capitol Records et enregistre près de 300 chansons et une vingtaine d’albums qui seront, durant les années 50, de véritables succès. Il fonde ensuite son propre label, Reprise Records, mais ses choix artistiques déçoivent.

En 1963 il enregistre la première de ses trois collaborations avec Count Basie et son orchestre swing puis collabore avec les arrangeurs Quincy Jones et Gordon Jenkins. Trois ans plus tard, Bert Kaempfert, compositeur de la musique du film A Man Could Get Killed compose Strangers In The Night, qu’interprète Frank Sinatra. Cette chanson devient un succès international et sera dès lors associée à son interprète. Avec toujours autant de succès, Sinatra enregistre quelques mois plus tard un duo avec sa fille Nancy : Somethin’ Stupid. Alors qu’il est au sommet de sa gloire, le chanteur annonce sa « retraite » en 1971, après l’échec de deux albums successifs. Il fait néanmoins paraître en 1979 l’un de ses derniers grands titres : New York New York. Enfin, un dernier album, L.A. Is My Lady, produit par Quincy Jones lui assure encore la notoriété mais sa voix est fatiguée et son ambitus a diminué. Après un dernier hommage que lui rend le monde du cinéma et de la musique dans le show télévisé Sinatra : 80 Years My Way, il s’éteint en 1998, victime d’une crise cardiaque.

**Franck Sinatra en 6 dates : **

1939 : Enregistre *All Or Nothing At All * avec Harry James et son orchestre. D’abord un succès local, cette chanson devient un tube national lorsqu’elle est rééditée quatre ans plus tard.

1953 : Obtient l'Oscar du meilleur second rôle dans From Here To Eternity (Tant qu'il y aura des hommes).

1960 : Soutient la campagne de John Fitzgerald Kennedy et organise le Gala d’inauguration du nouveau Président.

1961 : Fonde son propre label, Reprise Records, distribué par Warner.

1968 : Enregistre la version américaine écrite par Paul Anka de Comme d’habitude qui devient My Way.

1995 : Le monde du cinéma et de la chanson lui rend un dernier hommage avec l’émission télévisée *Sinatra : 80 Years My Way. *

Franck Sinatra en 6 albums :

1939 : * All or Nothing at All*, avec Harry James et son orchestre

1944 : All the Things You Are

1957 : Where Are You?

1964 : It Might As Well Be Swing, avec Count Basie

1969 : *My Way *

1984 : L.A. Is My Lady

Biographie de la Documentation de Radio France, août 2014.

Crédit photo : Franck Sinatra