Giuliano da Empoli

Essayiste, romancier et ancien conseiller politique de Matteo Renzi

En savoir plus
Crédit photo : Giuliano da Empoli à Rome en 1996 © Leonardo Cendamo
Giuliano da Empoli à Rome en 1996
Giuliano da Empoli à Rome en 1996
L'écrivain Giuliano da Empoli
L'Heure bleue
52 min
Des villes bombardées en Ukraine
58 min
Le 7/9.30
1h 59
Centrales nucléaires
33 min

En savoir plus

Giuliano da Empoli à Rome en 1996
Giuliano da Empoli à Rome en 1996
Giuliano da Empoli Essayiste, romancier et ancien conseiller politique de Matteo Renzi Giuliano Da Empoli est né en 1973 en France, à Neuilly-sur-Seine. Il est essayiste, romancier et conseiller politique de nationalité suisse et italienne. Il enseigne à Sciences-Po Paris et est l'auteur du roman "Le Mage du Kremlin", finaliste du prix Goncourt en 2022.

Giuliano da Empoli est né à Neuilly-sur-Seine en 1973. Analysant la vie civile et politique en Italie, il publie des articles et essais dans la presse italienne depuis le milieu des années 1990. En 1996, il apparaît dans le paysage médiatique italien en publiant un essai sur la jeunesse italienne. En 2004, avec La Peste et l'Orgie, il raconte le retour de la société occidental vers un "carnaval païen". De 2009 à 2012, il travaille pour la commune de Florence, alors que  Matteo Renzi en est le maire. Giuliano da Empoli publie, à la suite de cette expérience politique, un essai en 2016 sur Matteo Renzi, Le Florentin.

En 2019, avec son essai Les Ingénieurs du chaos, il s'intéresse aux conseillers des leaders populistes. Il trace les portraits de celles et ceux qui sont les conseillers de Donal Trump, Boris Johnson et Matteo Salvini, et racontent comment ces personnes souvent dans l'ombre mais très importantes dans la vie politique occidentale, scientifiques parfois, idéologues souvent, accompagnent certains hommes et femmes politiques à accéder au pouvoir.

En 2022, Giuliano da Empoli publie chez Gallimard son premier roman, Le Mage du Kremlin, fiction dont le personnage central est Vadim Baranov, en partie inspiré par Vladislav Sourkov, homme d'affaires et homme politique russe, idéologue et soutien de Vladimir Poutine. Le Mage du Kremlin fait partie des quatre romans finalistes du prix Goncourt, avec Vivre vite de Brigitte Giraud, Les Presque Sœurs de Cloé Korman et Une Somme humaine de Makenzy Orcel.

Crédit photo : Giuliano da Empoli à Rome en 1996 © Leonardo Cendamo