Hildegarde Von Bingen

Illustratrice (1098 - 1179)

Biographie

Toute l'actualité

Les chants de l'extase d'Hildegarde de Bingen
Les chants de l'extase d'Hildegarde de Bingen
11 min
Enluminure
Enluminure
Sappho (environ 650 avant JC), la poétesse née sur l'île de Lesbos
Sappho (environ 650 avant JC), la poétesse née sur l'île de Lesbos
58 min
Hildegard von Bingen (1098-1179)
Hildegard von Bingen (1098-1179)
25 min
Hildegarde de Bingen a composé près de 70 chants liturgiques AU XIIe siècle.
Hildegarde de Bingen a composé près de 70 chants liturgiques AU XIIe siècle.
vidéo
Hildegard von Bingen : Improvisation sur "O quam mirabilis".mp4
Hildegard von Bingen : Improvisation sur "O quam mirabilis".mp4
vidéo
Hildegarde de Bingen, nonne devenue sainte en 2012
Hildegarde de Bingen, nonne devenue sainte en 2012
Hildegarde von Bingen, Hortus Deliciarum. Ensemble Discantus, Brigitte Lesne
Hildegarde von Bingen, Hortus Deliciarum. Ensemble Discantus, Brigitte Lesne
8 min
Hildegarde touchée par une vision, enluminure entre 1220 et 1230 (détail)
Hildegarde touchée par une vision, enluminure entre 1220 et 1230 (détail)
1h 00
Hildegard von Bingen représentée sur un vitrail de l'Abbaye Sainte-Hildegarde d'Eibingen
Hildegard von Bingen représentée sur un vitrail de l'Abbaye Sainte-Hildegarde d'Eibingen
HIdelgarde de Bingen
HIdelgarde de Bingen
1h 00

Biographie

Hildegarde Von Bingen Illustratrice (1098 - 1179) Née à Bermersheim, près d'Alzey, en Hesse (ses ancêtres étaient barons du lieu), Hildegarde fut confiée, à huit ans, aux bénédictines de Disibodenberg. À quinze ans, elle reçut le voile des moniales et, à trente-huit ans, fut élue abbesse (1136).

Elle fonda en 1147 un nouveau monastère dans un lieu moins agréable, à Rupertsberg, et y transféra sa communauté. Elle en sortit au moins quatre fois, surtout pour visiter des monastères, en Lorraine, vers Cologne, Trèves, Werden. Elle mourut le 17 septembre 1179.

Hildegarde a joui de son vivant d'un prestige extraordinaire à cause de ses visions, qu'elle exposa dans trois livres principaux: "le Sci vias" (Connais les voies du Seigneur ), qui met la doctrine de l'Église en tableaux allégoriques;" le Livre des mérites", qui présente les données de la morale chrétienne sous une riche imagerie symbolique; "le Livre des oeuvres divines", d'allure plutôt scientifique. Hildegarde avait un savoir étendu; elle imprima partout la marque de sa personnalité forte et indépendante.

Sa langue est d'une originalité difficile, ce qui explique que, moins d'un siècle après sa mort, son oeuvre tomba dans l'oubli, et qu'elle ne fut plus guère lue que par des érudits.

Mais il ne faudrait pas croire qu'Hildegarde fût une mystique étrange; elle a laissé plus de trois cents lettres énergiques et clairvoyantes adressées à de grands personnages, y compris au pape et à l'empereur; dans l'administration de son monastère, Hildegarde a montré une fermeté, un savoir juridique, une prudence et une habileté remarquables.