Isabelle Faust

Violoniste allemande (née en 1972 à Stuttgart)

Biographie
Crédit photo : Isabelle Faust bio
Isabelle Faust bio
Isabelle Faust bio

Toute l'actualité

Isabelle Faust, Philharmonie de Köln en novembre 2004
Isabelle Faust, Philharmonie de Köln en novembre 2004
25 min
Isabelle Faust et Yehudi Menuhin en 1988
Isabelle Faust et Yehudi Menuhin en 1988
25 min
Isabelle Faust, violoniste en 1988
Isabelle Faust, violoniste en 1988
24 min
Isabelle Faust / Ginette Neveu
Isabelle Faust / Ginette Neveu
1h 58
Isabelle Faust - Musique Matin du 20/04/2020
Isabelle Faust - Musique Matin du 20/04/2020
1h 00
Alexandre Tharaud, piano et Jean-Guihen Queyras, violoncelle. Leur nouveau disque paraît sous le titre "Complices" chez Harmonia Mundi
Alexandre Tharaud, piano et Jean-Guihen Queyras, violoncelle. Leur nouveau disque paraît sous le titre "Complices" chez Harmonia Mundi
1h 58
Isabelle Faust et Alexander Melnikov en 2010
Isabelle Faust et Alexander Melnikov en 2010
Isabelle Faust
Isabelle Faust
20 min
Isabelle Faust
Isabelle Faust
1h 58
France Culture
France Culture
La Grande Table culture
29 min
France Musique
France Musique
57 min

Biographie

Isabelle Faust bio
Isabelle Faust bio
Isabelle Faust Violoniste allemande (née en 1972 à Stuttgart) Isabelle Faust est une violoniste allemande passionnée de musique contemporaine ; elle interprète également un vaste répertoire de musique de chambre.

Dès l’âge de 11 ans, Isabelle Faust fonde un quatuor à cordes, formation qui lui fait découvrir la musique en tant que « dialogue » et « échange d’idées ». Elle reçoit par la suite l’enseignement de Christoph Poppen, membre du quatuor Cherubini, et obtient un prix au concours Leopold Mozart alors qu’elle n’a que 15 ans. En 1993, elle remporte le concours Paganini à Gênes.

Isabelle Faust débute sa carrière en France, où elle découvre les œuvres de Fauré et Debussy et enregistre les sonates de Janacek, **Bartok ** et Szymanowski. Elle interprète ensuite les grands concertos romantiques : en 2003, le concerto de Dvorak, en 2007 celui de Beethoven. Isabelle Faust joue et crée surtout beaucoup d’œuvres de compositeurs contemporains, parmi lesquels on peut citer Olivier Messiaen, Jörg Widmann, Gyorgy Ligeti, André Jolivet. Thomas Larcher et Michel Jarrell lui ont dédié des compositions.

Isabelle Faust a plusieurs fois collaboré avec le pianiste Alexander Melnikov ; elle a aussi travaillé avec le violoncelliste Jean-Guihen Queyras ou la clarinettiste Sharon Kam. Elle s’est produite avec de nombreux orchestres, comme le Boston Symphony Orchestra, le BBC Symphony Orchestra, le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre de Paris, sous la direction de Claudio Abbado, Mariss Jansons, Daniel Harding... Elle joue un Stradivarius de 1704 appelé « la Belle au Bois Dormant ».

Isabelle Faust en six dates

• 1987 : prix au concours Leopold Mozart (à Augsbourg)
• 1997 : obtient un Gramophone Award pour ses *Sonates * de Bartok
• 1993 : gagne le concours Paganini à Gênes
• 2009 : crée des œuvres de Thomas Larcher et Michael Jarrell, œuvres qui lui sont dédicacées
• 2009 : soliste du Berliner Philharmoniker
• 2010 : Diapason d’or pour son enregistrement des Partitas et Sonates de Bach

Isabelle Faust en six enregistrements

• 2004 : Concerto pour violon, op. 53 et Trio op. 65, Dvorak, avec l’orchestre philharmonique de Prague dirigé par Jiri Belohlavek (Harmonia Mundi Classique)
• 2009 : Intégrale des sonates pour violon et piano, Beethoven, avec Alexander Melnikov au piano (Harmonia Mundi)
• 2011 : Concerto pour violon – Sextuor à cordes n°2 op. 36, Brahms, avec le Mahler Chamber Orchestra dirigé par Daniel Harding (Harmonia Mundi Classique)
• 2012 : Concerto pour violon à la mémoire d’un ange, **Berg ** – Concerto pour violon op. 61, Beethoven, avec l’Orchestra Mozart dirigé par Claudio Abbado (Harmonia Mundi Classique)
• 2012 : Sonates et Partitas pour violon seul (BWV 1001-1003), **Bach ** (Harmonia Mundi Classique)
• 2013 : Concertos pour violon, Bartok, avec l’Orchestre symphonique de la radio suédoise dirigé par Daniel Harding (Harmonia Mundi Classique)

Crédit photo : Isabelle Faust bio