Jacques Offenbach

Compositeur et violoncelliste allemand naturalisé français (Cologne 1819 – Paris 1880)

En savoir plus
Crédit photo : Jacques Offenbach © Getty - Time Life Pictures
Jacques Offenbach
Jacques Offenbach
Scénographie de Charles-Antoine Cambon (1819-1885)  Peregrina, grotte de conte de fées, opéra Don Carlos, de Verdi. Paris Opéra, 11 mars 1867
Scénographie de Charles-Antoine Cambon (1819-1885) Peregrina, grotte de conte de fées, opéra Don Carlos, de Verdi. Paris Opéra, 11 mars 1867
Relax !
1h 58
Ils sont une dizaine à répeter à l'espace culturel des Bords de Seine, à Alfortville.
Ils sont une dizaine à répeter à l'espace culturel des Bords de Seine, à Alfortville.
4 min
Portrait de Jacques Offenbach
Portrait de Jacques Offenbach
6 min
Jérémie Rousseau
Jérémie Rousseau
1h 58
Les Contes d'Hoffmann
Les Contes d'Hoffmann
Se taire, parler ou chanter ?
Se taire, parler ou chanter ?
1h 29
On voyage d'île en île
On voyage d'île en île
1h 28
Jacques Offenbach, 1819-1880. (Photo d'origine de Nadar, colorisée pour "Les Musiciens Célèbres", Lucien Mazenod, Paris, 1948)
Jacques Offenbach, 1819-1880. (Photo d'origine de Nadar, colorisée pour "Les Musiciens Célèbres", Lucien Mazenod, Paris, 1948)
58 min
Fumée blanche au-dessus de la Chapelle Sixtine
Fumée blanche au-dessus de la Chapelle Sixtine
1h 29
Petits "Gilles" au Carnaval de Binche en Belgique
Petits "Gilles" au Carnaval de Binche en Belgique
7 min
Rebecca Marder joue le rôle d'Irène dans le film Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain
Rebecca Marder joue le rôle d'Irène dans le film Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain
4 min
vidéo
Jacques Offenbach / Henri Meilhac / Ludovic Halévy : La vie parisienne "Air de la baronne"
Jacques Offenbach / Henri Meilhac / Ludovic Halévy : La vie parisienne "Air de la baronne"

En savoir plus

Jacques Offenbach
Jacques Offenbach
Jacques Offenbach Compositeur et violoncelliste allemand naturalisé français (Cologne 1819 – Paris 1880) Jacques Offenbach est un compositeur français du XIXème siècle ; il est également violoncelliste. Il s’impose comme le créateur de l’opéra-bouffe français.

Offenbach est né en Allemagne d’un père musicien, cantor d’une synagogue, qui adopte le nom de sa ville d’origine, Offenbach-am-Main, en vertu d’un décret napoléonien. Très tôt, Jacob Offenbach se montre particulièrement doué pour le violoncelle, ce qui décide son père à l’envoyer étudier à Paris. Offenbach entre au Conservatoire  en vue de devenir soliste, mais son comportement dissipé l’en fait exclure au bout d’un an. Grâce à son talent, il se produit tout de même en concert – non sans avoir francisé son prénom – puis intègre l’orchestre de l’Opéra-Comique  dans lequel il joue en parallèle de sa propre carrière.

Il se fait connaître grâce à des mélodies légères, et devient directeur musical de la Comédie française  en 1847. Huit ans plus tard, il décide d’ouvrir son théâtre afin d’y produire ses œuvres : la salle des Bouffes-Parisiens, inaugurée en 1855. C’est là qu’est créé avec succès le premier opéra-bouffe  d’Offenbach, Orphée aux Enfers  (1858). Ses opéras suivants (La Grande-Duchesse de Gérolstein, La Vie parisienne, Les Brigands ) sont tout aussi bien accueillis. Attentif au goût du public, Offenbach se tourne ensuite vers l’opéra-bouffe-féérie  (Le Roi Carotte ) puis vers l’opéra patriotique  (La Fille du Tambour-Major ).

Offenbach meurt quelques mois avant la première de l’opéra qui lui apportera la reconnaissance à laquelle il aspirait tant, Les Contes d’Hoffmann  – l’un des opéras français les plus joués de nos jours.

Offenbach en six dates

  • 1835 : Offenbach quitte le Conservatoire, puis l’orchestre de l’Opéra-Comique
  • 1847 : directeur musical de la Comédie Française
  • 1855 : création du théâtre des Bouffes-Parisiens par Offenbach
  • 1860 : obtention de la nationalité française
  • 1873 : directeur du théâtre de la Gaîté
  • 1876 : tournée aux Etats-Unis

Offenbach en six œuvres

  • 1858 : Orphée aux Enfers, opéra-bouffe en 2 actes et 4 tableaux (version de 1874 en 4 actes et 12 tableaux)
  • 1864 : La Belle-Hélène, opéra-bouffe en 3 actes
  • 1866 : La Vie parisienne, opéra-bouffe en 5 actes (version de 1873 en 4 actes)
  • 1867 : La Grande-duchesse de Gérolstein, opéra-bouffe en 3 actes et 4 tableaux
  • 1868 : La Périchole, opéra-bouffe en 3 actes et 4 tableaux (version de 1874 ; initialement en 2 actes)
  • 1881 (posthume) : Les Contes d’Hoffmann, opéra fantastique en 5 actes
Crédit photo : Jacques Offenbach © Getty - Time Life Pictures