Jeanne Benameur

Écrivain

Biographie

Toute l'actualité

Jeanne Benameur
Jeanne Benameur
26 min
Craindre d'avoir peur
Craindre d'avoir peur
France Inter
France Inter
Boomerang
33 min
France Inter
France Inter
55 min
France Culture
France Culture
59 min
France Culture
France Culture
Pas la peine de crier
1h 00
France Inter
France Inter
Le grand entretien
39 min
France Inter
France Inter
53 min

Biographie

Jeanne Benameur Écrivain

Jeanne Benameur est née en 1952 à Ain M'lila, en Algérie, mais sa famille va rapidement s'installer à La Rochelle en raison des violences de la guerre d'Algérie. Sa triple origine , algérienne, italienne (par sa mère) et française, est l'une de ses sources d'inspiration même si elle n'écrit qu'en français.

Elle commence à écrire très jeune, des petites histoires, des pièces de théâtre... fait des études de lettres à l'université de Poitiers et devient professeur de français. En 2001, elle abandonne l'enseignement pour se consacrer à l'écriture. Son premier roman, Les Demeurées paru chez Denoël a reçu le prix Unicef en 2001 . Dans toute son oeuvre (et la liste est longue !), Jeanne Benameur navigue entre la littérature pour la jeunesse et la littérature générale . Elle anime des ateliers d'écriture, notamment en milieu carcéral et est membre de l'association Parrains par mille , qui vient en aide aux adolescents en difficulté. Elle est également co-directrice de la collection Photoroman , aux Éditions Thierry Magnier et de la collection D'une seule voix chez Actes Sud junior.

Son dernier ouvrage, Profanes , a pour thème un étrange contrat : celui passé par Octave Lassalle, quatre-vint-dix ans, ancien chirugien cardiaque, avec quatre personnes, un homme et trois femmes. A eux de veiller sur lui jour et nuit à tour de rôle, le vieillard les observant...

"Chez chacun d'eux, la lutte, solitaire, pour la vie. Et aucune religion à laquelle se racrocher. C'était la question commune à chaque entretien. La plus importante. Quel rapport entretenaient-ils avec la foi, la religion ? Aucun des quatre n'avait la foi domptée par la religion. Les quatre doutaient."

Les lecteurs, eux, n'en doutent pas : Jeanne Benameur est une "femme qui écrit", et qui écrit très bien !...