Leos Carax

Réalisateur

Biographie

Toute l'actualité

"Holy Motors" de Leos Carax
"Holy Motors" de Leos Carax
3 min
Photomontage
Photomontage
58 min
Benjamin Voisin, Valérie lemercier, Annette et Benoit Magimel
Benjamin Voisin, Valérie lemercier, Annette et Benoit Magimel
 Boy meets girls, de Leos Carax (1984)
Boy meets girls, de Leos Carax (1984)
51 min
Juliette Binoche dans "Mauvais Sang" de Leos Carax
Juliette Binoche dans "Mauvais Sang" de Leos Carax
58 min
Photomontage
Photomontage
58 min
Affiche d'Annette de Léos Carax avec Adam Driver et Marion Cotillard
Affiche d'Annette de Léos Carax avec Adam Driver et Marion Cotillard
"La beauté c'est le signe qu'une chose a été aimée" - Leos Carx dans Boomerang cette semaine
"La beauté c'est le signe qu'une chose a été aimée" - Leos Carx dans Boomerang cette semaine
Leos Carax en Corée en 2015
Leos Carax en Corée en 2015
Boomerang
32 min
Caroline Champetier, à Paris le 31 janvier 2014
Caroline Champetier, à Paris le 31 janvier 2014
8 min
Photomontage
Photomontage
58 min
Michel Piccoli pose après la présentation de son nouveau film "Le Général de l'armée morte" du cinéaste Luciano Tovoli, le 22 octobre 1983, à Nice.
Michel Piccoli pose après la présentation de son nouveau film "Le Général de l'armée morte" du cinéaste Luciano Tovoli, le 22 octobre 1983, à Nice.
54 min

Biographie

Leos Carax Réalisateur

Leos Carax, de son vrai nom Alexandre Oscar Dupont, est un réalisateur français né le 22 novembre 1960 à Suresnes (Hauts-de-Seine). Dès l’enfance il se passionne pour le 7ème art. Après une scolarité chaotique, sa rencontre à l’université de Jussieu avec Serge Daney et Jacques Toubiana à la fin des années 70 lui ouvre la porte des Cahiers du Cinéma où il restera un court moment. En 1980, il réalise son premier court-métrage, Strangulations Blues qui impose son style et son univers singulier. Il reçoit le grand prix du court-métrage au Festival de Hyères en 1981. Durant les années 80, il réalise deux films : Boy Meets Girls et Mauvais Sang . Quelques années plus tard, et après avoir surmonté beaucoup de difficultés tant de production, techniques ou encore des accidents de tournage, son troisième film, Les Amants du Pont-Neuf avec Juliette Binoche et Denis Lavant, sort en 1991. Pola X son quatrième film sort 8 ans après, en 1999. Léos Carax réalise en 2007 l’un des segment (intitulé Merde ) d’un long métrage en 3 parties, Tokyo ! Après 13 ans d’absence, il fait son grand retour avec Holy Motors, présenté en sélection officielle du Festival de Cannes 2012. Le film reçoit un accueil enthousiaste mais ne remporte finalement aucun prix. Léos Carax est à l’honneur en août 2012 au Festival de Locarno (Suisse), ses 5 films y sont projetés et il reçoit un Léopard d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Filmographie

1980 : Strangulations blues

1984 : Boy Meets Girl

1986 : Mauvais Sang

1991 : Les Amants du Pont-Neuf

1999 : Pola X

2008 : Tokyo ! – segment Merde

2012 : Holy Motors

Distinctions

1981 Festival de Hyères : Grand Prix du court-métrage pour Strangulation Blues

2012 Léopard d'honneur au Festival International du Film de Locarno

Photo CC Georges Biard

Une biographie de la Documentation de Radio France, le 29 juin 2012