Manuel Rosenthal

Compositeur et chef d’orchestre français (Paris, 1904 – Paris, 2003)

Biographie
Crédit photo : Manuel Rosenthal © Radio France
Manuel Rosenthal
Manuel Rosenthal

Toute l'actualité

vidéo
Offenbach / Rosenthal : la Gaîté parisienne (Barbara Hannigan / Philharmonique de Radio France)
Offenbach / Rosenthal : la Gaîté parisienne (Barbara Hannigan / Philharmonique de Radio France)
Erik Satie, Parade, En habit de cheval, Mort de Socrate, Trois petites pièces montées, Trois morceaux en forme de poire. Orchestre national de France, Denise Monteil, Manuel Rosenthal (direction), Georges Auric et Jacques Février (piano 4 mains)
Erik Satie, Parade, En habit de cheval, Mort de Socrate, Trois petites pièces montées, Trois morceaux en forme de poire. Orchestre national de France, Denise Monteil, Manuel Rosenthal (direction), Georges Auric et Jacques Février (piano 4 mains)
19 min
Le chef d'orchestre français Manuel Rosenthal photographié à Paris, c. 1990
Le chef d'orchestre français Manuel Rosenthal photographié à Paris, c. 1990
1h 58
Manuel Rosenthal et Yehudi Menuhin
Manuel Rosenthal et Yehudi Menuhin
59 min
L'Orchestre National de l'ORTF dirigé par Manuel Rosenthal
L'Orchestre National de l'ORTF dirigé par Manuel Rosenthal
59 min
Le chef d'orchestre Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement d'un concert de l'Orchestre national de la RTF en 1960
Le chef d'orchestre Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement d'un concert de l'Orchestre national de la RTF en 1960
59 min
Portrait de Manuel Rosenthal en 1967
Portrait de Manuel Rosenthal en 1967
1h 00
Manuel Rosenthal  et  Yehudi Menuhin / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
Manuel Rosenthal et Yehudi Menuhin / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
59 min
Igor Stravinsky / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
Igor Stravinsky / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
59 min
L'Orchestre National de l'ORTF dirigé par Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement de l'émission "France Musique reçoit"/Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
L'Orchestre National de l'ORTF dirigé par Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement de l'émission "France Musique reçoit"/Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
59 min
Le chef d'orchestre Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement d'un concert de l'Orchestre national de la RTF en  1960 / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
Le chef d'orchestre Manuel Rosenthal lors de l'enregistrement d'un concert de l'Orchestre national de la RTF en 1960 / Mnémosyne, ou les mémoires de Manuel Rosenthal, prod. Marcel Marnat (1987)
59 min

Biographie

Manuel Rosenthal
Manuel Rosenthal
Manuel Rosenthal Compositeur et chef d’orchestre français (Paris, 1904 – Paris, 2003) Chef d’orchestre reconnu et fervent défenseur de la musique française de son temps, Manuel Rosenthal était aussi compositeur et arrangeur, récompensé à de nombreuses reprises, notamment par les prix Blumenthal, Charles Cros et Maurice Ravel.

Elève du violoniste Jules Boucherit au CNSM en 1918, Manuel Rosenthal compose en 1922 sa première œuvre, laSonatine pour deux violons et piano. Il travaille ensuite le contrepoint avec **Jean Huré ** et suite à la rencontre de Maurice Ravel en 1925, intègre sa classe de composition. Cette rencontre est un événement déterminant pour la carrière musicale de Manuel Rosenthal. Il intègre dans les années 1920 les orchestres Lamoureux et Pasdeloup, et en 1928 débute avec ce dernier comme chef d’orchestre.

Percussionniste à la création de l’Orchestre National **de la Radiodiffusion Française ** en 1934, il est également nommé chef-adjoint de Désiré Ingelbrecht qui dirige alors l'ONF. Il devient ensuite chef permanent et directeur musical de cet ensemble (1944), avec lequel il créé son œuvreMusique de Table. Il quitte ce poste en 1947 et en 1948 est nommé chef permanent de l’Orchestre Symphonique de Seattle. C’est avec cette formation qu’il fait connaître la musique de Stravinsky, Bartok, Hindemith, et Schönberg, ainsi que de nombreux compositeurs français contemporains tels que Darius Milhaud, André Jolivet, Daniel-Jean-Yves Lesur, Jean Françaix, et Charles Chaynes.

Professeur de la classe de direction d’orchestre au **CNSMDP ** de 1962 à 1974, il est témoin d'événements marquants dans la vie musicale française, tels que l’inauguration en 1973 de l’ère Rolf Liebermann à l’Opéra de Paris en dirigeant l’*Orphée * de Gluck. Manuel Rosenthal est nommé Commandeur de la Légion d’Honneur pour son engagement dans le monde de la musique française.

Manuel Rosenthal en 6 dates :

1925 Devient l’un des rares disciples de Maurice Ravel

1934-39 Adjoint à Désiré Inghelbrecht, chef de l’orchestre national de la Radiodiffusion française

1944-47 Nommé chef permanent et directeur musical de l’Orchestre National

1948-51 Devient chef permanent de l’Orchestre Symphonique de Seattle

1962-74 Professeur de direction d’orchestre au Conservatoire de Paris

1964-1967 Nommé chef permanent et directeur de l’Orchestre Philharmonique de Liège

Manuel Rosenthal en 6 œuvres :

1923-1926 Rayon de soieries

1938 Gaîté parisienne. arrangements de pièces de Jacques Offenbach

1949 Symphonie

1956 Les femmes au tombeau

1957-1961 Hop Signor

1972 2 Études en camaïeu

Crédit photo : Manuel Rosenthal © Radio France