Marcel Gauchet

philosophe et historien, directeur d'études à l'EHESS

En savoir plus
Crédit photo : Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs" © Radio France - Stéphane Robert
Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs"
Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs"

En savoir plus

Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs"
Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs"
Marcel Gauchet philosophe et historien, directeur d'études à l'EHESS

Marcel Gauchet est né en 1946 dans la Manche, d’un père cantonnier et d’une mère couturière. Son éducation fut marquée par la religion et l’école publique. Après avoir été formé à l’Ecole normale d’instituteurs puis en tant que professeur des collèges, il poursuit ses études de philosophie à l’université de Caen, tout en étudiant parallèlement l’histoire et la sociologie.

Après les évènements de mai 68, Marcel Gauchet rompt avec la mouvance marxiste. En 1980, Pierre Nora le nomme rédacteur en chef de la revue qu’il vient de créer, Le Débat. La même année, il entre à l'E.H.E.S.S., comme directeur d'études. Ses prises de positions anti Foucault et anti Bourdieu, notamment, lui valent de nombreuses critiques parmi une certaine catégorie d’intellectuels.

Marcel Gauchet est l’auteur d’ouvrages aux sujets variés comme le rôle de la religion dans Le Désenchantement du monde (1985) ; le vivre-ensemble dans La Révolution des droits de l'homme (1989) ; la dynamique démocratique dans L’avènement de la démocratie (2007-2010) ; la question de l’éducation dans Pour une philosophie politique de l’éducation (2013).

Crédit photo : Marcel Gauchet : "Une des nouveautés de cette crise sanitaire est qu'on assiste à un bouleversement de l'échelle des valeurs" © Radio France - Stéphane Robert