Marcel Pérès

Chef d’orchestre et de chœur, organiste et chanteur français (1956 à Oran en Algérie)

Biographie
Crédit photo : Marcel Pérès © Aucun(e) - Ph. Marchesi
Marcel Pérès
Marcel Pérès

Toute l'actualité

Le clarinettiste Paul Meyer à l'honneur aujourd'hui dans Eté Classique
Le clarinettiste Paul Meyer à l'honneur aujourd'hui dans Eté Classique
1h 56
Marcel Pérès
Marcel Pérès
Musique matin
1h 27
Antoine Guerber et l'ensemble Diabolus in Musica en concert à l'Abbaye de Fontevraud, en mars 2019
Antoine Guerber et l'ensemble Diabolus in Musica en concert à l'Abbaye de Fontevraud, en mars 2019
25 min
Abbaye d'Ambronay
Abbaye d'Ambronay
1h 27
Marcel Pérès (2012)
Marcel Pérès (2012)
27 min
Marcel Pérès
Marcel Pérès
27 min
Marcel Pérès
Marcel Pérès
27 min
Marcel Pérès
Marcel Pérès
26 min
Scène de noël
Scène de noël
1h 00
Marcel Pérès
Marcel Pérès
58 min

Biographie

Marcel Pérès
Marcel Pérès
Marcel Pérès Chef d’orchestre et de chœur, organiste et chanteur français (1956 à Oran en Algérie) Marcel Pérès est rapidement devenu le plus grand spécialiste de la musique chrétienne des origines à la Renaissance. Musicien discret travaillant dans l’ombre en évitant la médiatisation, il a rapidement acquis une renommée internationale.

Marcel Pérès passe son enfance à Nice. Il y étudie l’orgue et la composition au conservatoire. A quatorze ans, il devient titulaire de l’orgue de l’église anglicane de Nice. Puis il part étudier à l’étranger, d’abord en Angleterre à la Royal School of Church Music, puis au Canada, au Studio de Musique Ancienne de Montréal. De retour en France en 1979, il se spécialise dans la musique médiévale. En 1982, il fonde, à l’Abbaye de Sénanque,  l’Ensemble Organum, qui va être la cheville ouvrière de son projet. En 1984, il crée à Royaumont le Centre Européen pour la Recherche sur l’Interprétation des Musiques Médiévales (CERIMM) qu’il dirige jusqu’en 1999. Chaque année, ce centre entreprend des programmes de recherche dans une perspective pluridisciplinaire. L’Ensemble Organum y a pour mission la diffusion du résultat de ces recherches auprès du public. Le travail de Marcel Pérès commence à être reconnu sur le plan international, et, en 1990, le Secrétariat d’Etat Français aux Relations Culturelles Internationales lui décerne le Prix Léonard de Vinci. 

En 2001, Marcel Pérès donne naissance, à Moissac, au Centre Itinérant de Recherche sur la Musique Ancienne. Le CIRMA travaille sur deux axes principaux : la mise en valeur de la circulation des hommes, de leurs pensées et de leurs savoir-faire au cours des siècles, à travers la musique, et le développement des approches complémentaires entre les traditions vivantes, l’archéologie musicale et les sciences de la mémoire. En 2013, Marcel Pérès est fait Officier des Arts et des Lettres. La même année, il est honoré du titre de parrain de la cloche « Marcel » de Notre-Dame, construite en 2012 et bénie en 2013 à l’occasion du jubilé des 850 ans de la Cathédrale de Paris. Marcel Pérès est aussi un compositeur. Il a composé une trentaine d’œuvres, dont Mysteria Apocalypsis (2000), Le Crépuscule transfiguré (2011), Missa ex tempore (2015).

Marcel Pérès en 6 dates :

·         1982 : naissance de l’Ensemble Organum

·         1984 : création du CERIMM

·         1996 : Chevalier des Arts et des Lettres

·         2001 : Création du CIRMA

·         2013 : Officier des Arts et des Lettres

·         2013 : Parrain de la cloche « Marcel » de Notre-Dame de Paris

Marcel Pérès en 6 albums :

·         Missa pange lingua, de Josquin Desprez, Harmonia Mundi, 1986

·         Chants de l’Eglise milanaise, Harmonia Mundi, 1989

·         Le Graduel d’Aliénor de Bretagne, Harmonia Mundi, 1993

·         Messe de Notre-Dame, de Machaut, Harmonia Mundi, 1996

·         Le Chant des Templiers, Naive, 2006

·         Lux perpetua, Aeon, 2012

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, novembre 2018

Crédit photo : Marcel Pérès © Aucun(e) - Ph. Marchesi