Marcel Trillat

Journaliste, réalisateur de films documentaires

Biographie

Toute l'actualité

Bidonville de la Folie, Nanterre, devant les premiers ensembles de bureaux de La Défense
Bidonville de la Folie, Nanterre, devant les premiers ensembles de bureaux de La Défense
Immigration
Dès 1980, Jean Serres et Alban Poirrier sortiront un documentaire consacré à "Lorraine Coeur d'acier", après avoir suivi les sidérurgistes et les journalistes sur le terrain, comme ici, en 1979, un jour où Guy Bedos avait franchi la porte du studio.
Dès 1980, Jean Serres et Alban Poirrier sortiront un documentaire consacré à "Lorraine Coeur d'acier", après avoir suivi les sidérurgistes et les journalistes sur le terrain, comme ici, en 1979, un jour où Guy Bedos avait franchi la porte du studio.
Le secrétaire général de la CGT, Henri Krasucki à droite, interviewé par Marcel Trillat entourés de syndicalistes et de métallurgistes de l'aciérie d'Usinor pendant la la crise sociale du bassin lorrain, le 1er juillet 1979.
Le secrétaire général de la CGT, Henri Krasucki à droite, interviewé par Marcel Trillat entourés de syndicalistes et de métallurgistes de l'aciérie d'Usinor pendant la la crise sociale du bassin lorrain, le 1er juillet 1979.
54 min
L'humeur vagabonde - Podcast
L'humeur vagabonde - Podcast
52 min
L'humeur vagabonde - Podcast
L'humeur vagabonde - Podcast
53 min

Biographie

Marcel Trillat Journaliste, réalisateur de films documentaires

Marcel Trillat est né le 4 avril 1940 à Seyssinet-Pariset (Isère) dans une famille d’agriculteur. Après des études à l’Ecole normal d’instituteur de Grenoble, de passage à Paris, il rencontre Pierre Desgraupes qui le fait débuter comme journaliste stagiaire à l'ORTF en 1965 avec l’équipe du magazine Cinq colonnes à la Une. En 1967, son film sur le 1er mai à Saint Nazaire est interdit de diffusion à la télévision. Encarté à la CGT, il est évincé après les grèves de 1968. Il participe alors à des entreprises collectives militantes : CREPAC, UNICITE. En 1979, il participe à l’aventure radio de la CGT, Lorraine cœur d'acier. En 1981, Pierre Desgraupes devient président d’Antenne 2 et le nomme chef du service Société. Au gré des pouvoirs politiques, il se retrouve correspond à Rome, Moscou, en Bosnie et dans le Golfe où un soir de janvier 1991, en direct au journal de 20 heures, il dénonce le muselage de l’information. Il devient par la suite réalisateur pour Envoyé Spécial, puis quitte France Télévisions en 2006. Il réalise actuellement des documentaires.

Filmographie sélective :

  • 2002 : 300 jours de colère
  • 2002 : Les Prolos
  • 2005 : Femmes précaires
  • 2007 : Silence dans la vallée

Biographie réalisée par la Documentation de Radio France, décembre 2012