Marguerite Yourcenar

écrivaine, membre de l'Académie française (1903-1987)

En savoir plus
Crédit photo : Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968. © AFP
Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968.
Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968.
Marguerite Yourcenar chez elle à Northeast Harbor dans le Maine aux Etats-Unis
58 min
Marguerite Yourcenar chez elle à Northeast Harbor dans le Maine aux Etats-Unis
58 min

En savoir plus

Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968.
Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968.
Marguerite Yourcenar écrivaine, membre de l'Académie française (1903-1987)

Marguerite Yourcenar, de son vrai nom Marguerite Cleenewerck de Crayencour, est née à Bruxelles en 1903 mais elle passe son enfance dans la région lilloise d’où est originaire son père. Sa mère meurt peu après sa naissance et son éducation se fait uniquement à la maison, sans fréquenter l’école. Enfant et adolescente, Marguerite se cultive par ses propres moyens et apprend l’anglais, le grec, l’italien. Après un baccalauréat latin-grec obtenu en 1919, Marguerite Yourcenar voyage en Europe avec son père d’abord, puis seule après la mort de celui-ci, et commence à écrire. Elle se crée alors le pseudonyme de Yourcenar, anagramme de son vrai nom, Crayencourt. En 1929, elle publie son premier roman, Alexis ou le Traité du vain combat puis dix ans plus tard Le Coup de grâce.

En 1939, elle part pour les Etats-Unis et s'installe à partir de 1950 sur l'île des Monts-Déserts dans le Maine avec l’universitaire Grace Frick. En 1951, elle publie Mémoires d’Hadrien, roman commencé plus de vingt-cinq auparavant, récompensé par l’Académie française connaît un immense succès. En 1968, elle publie son grand roman L’œuvre au noir qui reçoit le prix Fémina. Elle est l’auteure également d’essais et de traductions (œuvres de Constantin Cavafis, de Mishima, textes des Negro Spirituals…)

En 1980, Marguerite Yourcenar est la première femme à être élue à l'Académie française. Elle meurt en 1987 à Mount Desert.

Crédit photo : Marguerite Yourcenar signe son livre "L'oeuvre au noir" lauréat du Prix Fémina le 26 novembre 1968. © AFP