Mayako Sone

Claveciniste (Tokyo, 1967)

En savoir plus
Crédit photo : Mayako Soné © Radio France
Mayako Soné
Mayako Soné
Domenico Scarlatti / Nuit Scarlatti France Musique 2018
Domenico Scarlatti / Nuit Scarlatti France Musique 2018
Le Concert du soir
2h 57
vidéo
K504
K504
vidéo
K503
K503
vidéo
K541
K541
vidéo
K506
K506
vidéo
K505
K505
vidéo
K537
K537
vidéo
K536
K536
vidéo
K500
K500
vidéo
K499
K499
vidéo
K509
K509
vidéo
K497
K497

En savoir plus

Mayako Soné
Mayako Soné
Mayako Sone Claveciniste (Tokyo, 1967) Lauréate du célèbre Concours International de Clavecin de Bruges, Mayako Sone affiche depuis une brillante carrière de claveciniste interprète, se produisant à la fois sur les scènes de son pays natal, comme d’Europe. Artiste japonaise exclusive du label Erato, elle remporte les prix Idemitsu Music Award, ainsi qu’un prix d’encouragement au Prix de musique Hida Kagawa.

Mayako Sone a commencé à étudier le piano et le violon à l'âge de 5 ans. À 16 ans, elle s’inscrit à la classe de clavecin de Motoko Naooshima à l’Université de musique Tōhō. En 1983, elle commence ses activités de claveciniste continuiste. En 1986, après avoir reçu un prix au Concours International de Clavecin de Bruges (Belgique), elle poursuit ses études en France et en Italie avec Scott Ross, Kenneth Gilbert et Gustav Leonhardt.

En 1990, Mayako Sone est invitée à accompagner l’Orchestre de Chambre d’Israël en résidence, se produisant régulièrement sous la baguette de Shlomo Mintz. Adulée par le public, elle sillonne les salles de concert et les festivals de musique au Japon et en Europe. Mayako Sone devient la première artiste japonaise exclusive d'Erato, après avoir été choisie par le label pour enregistrer les Sonates inédites de Domenico Scarlatti - un projet entrepris pour répondre aux souhaits de Scott Ross qui avait publié une collection des œuvres complètes de clavecin de Scarlatti. Ses enregistrements pour Erato incluent les titres suivants: J.S. Bach : Variations Goldberg , Scarlatti : Sonates Inédites , Cinéma Clavecin , Je l'aime , J.S. Bach : French Suite , et  J.S. Bach : Toccata .

A la recherche de nouveaux horizons artistiques Mayako Sone collabore avec des danseurs contemporains, dont Santiago Sanpere, qui ensemble remportent un vif succès, à Tokyo comme à Paris. On lui doit également des talents d’écrivaine. Suddenly Parisienne apparait comme étant son premier article. En 1996, elle remporte pour la première fois le sixième « Idemitsu Music Award » (IMA) en tant que claveciniste ; et en 1997 reçoit le prix d'encouragement au Prix de musique Hida Kagawa. Mayako Sone est directrice artistique du Festival de Clavecin de Tokyo, qui a débuté en 2011.  Elle est par ailleurs professeure spécialisée à l'Université Ueno Gakuen.

Mayako Sone en 6 dates : 

• 1986 : Prix au Concours International de Clavecin de Bruges (Belgique). 

• 1990 : En résidence avec l’Orchestre de Chambre d’Israël. 

• 1991 : Première artiste japonaise du label Erato. 

• 1996 : Prix du sixième « Idemitsu Music Award », catégorie claveciniste. 

• 1997 : Prix d'encouragement au « Prix de musique Hida Kagawa ». 

• 2011 : Directrice artistique du Festival de Clavecin de Tokyo.

Site officiel (en japonais) 

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, mai 2018

Crédit photo : Mayako Soné © Radio France