Mazarine Pingeot

Ecrivain

Biographie

Toute l'actualité

Paparazzi en embuscade
Paparazzi en embuscade
58 min
Olivier Norek et Mazarine Pingeot
Olivier Norek et Mazarine Pingeot
1h 16
Illustration issue des Petites Filles modèles, Hachette, coll. « Bibliothèque rose illustrée », Paris, 1927,  chap. VIII : Les hérissons.
Illustration issue des Petites Filles modèles, Hachette, coll. « Bibliothèque rose illustrée », Paris, 1927, chap. VIII : Les hérissons.
59 min
Huile sur toile par Gaston de Ségur, vers 1840
Huile sur toile par Gaston de Ségur, vers 1840
58 min
Portrait de la comtesse de Ségur par Etienne Carjat
Portrait de la comtesse de Ségur par Etienne Carjat
58 min
Portrait de la comtesse de Ségur par Orest Adamovich Kiprensky, 1823
Portrait de la comtesse de Ségur par Orest Adamovich Kiprensky, 1823
1h 00
Illustration de François le bossu, personnage de la comtesse de Ségur par Emile Bayard, 1864
Illustration de François le bossu, personnage de la comtesse de Ségur par Emile Bayard, 1864
59 min
Mazarine Pingeot
Mazarine Pingeot
1h 18
OLI Pingeot 1200
OLI Pingeot 1200
10 min
Mazarine Pingeot
Mazarine Pingeot
58 min
L'écrivaine française Mazarine Pingeot
L'écrivaine française Mazarine Pingeot
1h 18

Biographie

Mazarine Pingeot Ecrivain

Fille de François Mitterrand et d’Anne Pingeot, Mazarine Pingeot est née à Avignon, le 18 décembre 1974. Ancienne élève du lycée Henri IV, elle est normalienne et obtient l’agrégation de philosophie en 1997. Auteur d’un premier roman très médiatisé, Premier roman , publié en 1998 chez Julliard (traduit en huit langues et vendu à 55 000 ex) Mazarine Pingeot se raconte à travers l’histoire d’une jeune femme de la rive gauche, « normalienne, passionnée de littérature et de chevaux, fille de parents séparés et partagée entre deux garçons ». Son deuxième roman publié chez Julliard en 2000, Zeyn ou la reconquête , ne remporte pas l’adhésion de la critique ; dans ce « récit d’emprunt », ou ce « roman égotiste », la jeune romancière écrit « l’histoire d’une jeune fille en quête d’identité, qui après la perte de son père décide de partir à la reconquête d’elle-même. »

Après un autoportrait littéraire publié en 2003, Ils m’ont dit qui j’étais, Mazarine Pingeot publie en 2005 Bouche cousue , un récit autobiographique dans lequel elle évoque son enfance cachée et sa complicité avec son père, François Mitterrand.

Avec le Cimetière des Poupées , roman « d’une grande platitude », publié en 2007, Mazarine Pingeot aborde le thème de l’infanticide et suscite la polémique avec la famille Courjault (affaire des « bébés congelés »). Chroniqueuse littéraire sur Paris Première et France Culture, professeur à la Faculté de lettres d’Aix-en-Provence, Mazarine Pingeot a publié deux nouveaux romans en 2010 et 2011 : Mara , une histoire d’amour entrelacée dans une quête des origines, puis Pour Mémoire, un roman abordant la question de la mémoire de la shoah. Durant l'été 2012, elle anime sur France Culture, en compagnie de Jean-Michel Djian, l'émission "La part d'enfance", série quotidienne où diverses personnalités du monde de la culture, évoquent leurs souvenirs d'enfance.

Bibliographie sélective :

  • 1998 : Premier roman , Julliard.
  • 2000 : Zeyn ou la reconquête , Julliard.
  • 2005 : Bouche cousue , Julliard.
  • 2007 : Le cimetière des poupées , Julliard.
  • 2011 : Pour mémoire , Julliard.
  • 2011 : Entretien avec René Descartes , Plon.
  • 2013: La part d'enfance: 24 entretien s, (Avec Jean-Michel Djian), Julliard/France-Culture
  • 2014: Les invasions quotidiennes , Julliard

Biographie réactualisée le 28 mars 2014 par les Services de Documentation de Radio France