Michel Ragon

écrivain, critique d'art et d'architecture

Biographie
Crédit photo : Michel Ragon en 1989. © Getty - Louis MONIER/Gamma-Rapho
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en 1989.

Toute l'actualité

Le peintre Pierre Soulages lors d'une exposition à la Villa Médicis à Rome en mars 2013.
Le peintre Pierre Soulages lors d'une exposition à la Villa Médicis à Rome en mars 2013.
2h 55
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"
29 min
Michel Ragon le 3 février 2000.
Michel Ragon le 3 février 2000.
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en 1987.
Michel Ragon en 1987.
Michel Ragon le 3 février 2000.
Michel Ragon le 3 février 2000.
Michel Ragon au Festival du livre de Montaigu le 9 avril 2005.
Michel Ragon au Festival du livre de Montaigu le 9 avril 2005.
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en décembre 2003.
Michel Ragon en décembre 2003.
Michel Ragon le 3 février 2000.
Michel Ragon le 3 février 2000.
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"
Couverture du livre de Michel Ragon "L'Accent de ma mère"
29 min

Biographie

Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon en 1989.
Michel Ragon écrivain, critique d'art et d'architecture

Michel Ragon , né en 1924, grandit dans une famille paysanne de Vendée. Arrivé à 14 ans à Nantes avec sa mère veuve, il quitte l’école pour exercer différents petits métiers tout en étant passionné de littérature et de poésie. En 1945, il s’installe à Paris où il alterne toutes sortes d’emplois alimentaires et multiplie les rencontres à la fois avec le milieu littéraire et artistique de la capitale mais aussi avec les écrivains prolétariens dont il se sent très proche. Passionné d’art abstrait, il rejoint aussi le groupe COBRA et s’improvise critique d’art pour des revues.

Michel Ragon, à partir du milieu des années 1960, ne cesse de publier sur ses nombreux sujets de prédilection que sont la littérature prolétarienne, l’anarchisme, l’art abstrait, l’architecture, l’histoire de l’art. Engagé comme conférencier pour le Ministère des Affaires étrangères, il devient par la suite professeur à l’Ecole des arts décoratifs. Egalement romancier, il publie des romans à succès autour de sa Vendée natale, notamment.

Il meurt le 14 février 2020, à l'âge de 95 ans.

Crédit photo : Michel Ragon en 1989. © Getty - Louis MONIER/Gamma-Rapho