Molière

Dramaturge et comédien (1622 - 1673)

En savoir plus
Crédit photo : "Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château. © AFP - Josse/Leemage
"Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château.
"Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château.
Donné en 1935 au théâtre de Maribor, en Slovénie, Tartuffe sous les traits de Maks Furijan, sur scène avec Ema Starc (Elmire).
Théâtre
Portrait de Molière d'après un tableau attribué à Pierre Mignard.
38 min
Les Fâcheux de Molière au studio 104
Vidéo
concert

En savoir plus

"Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château.
"Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château.
Molière Dramaturge et comédien (1622 - 1673)

Molière, Jean-Baptiste Poquelin de son vrai nom, est né en 1622 à Paris dans une famille de marchands. A 21 ans, il intègre une troupe de comédiens qui se produit essentiellement en province jusqu'en 1658. Molière y joue surtout et commence aussi à écrire des comédies qui remportent un grand succès comme Les Précieuses ridicules.  A partir de 1661, Molière compose des comédies-ballets pour la cour de Louis XIV. En 1664, la présentation de son Tartuffe crée la polémique et le Roi va l'interdire pour des raisons d'atteinte à la religion. Molière en réécrit une autre version Tartuffe ou l'Imposteur en 1669 qui devient un immense succès public. En sept années de 1665 à 1672, Molière crée environ deux comédies par an sous forme de satires, de comédies sérieuses ou de farces comme Le Misanthrope (1666), L'Avare (1668), Le Bourgeois gentilhomme (1670) ou encore Les Femmes savantes (1672). Le 10 février 1673, Molière joue le rôle d'Argan dans la première représentation du Malade imaginaire, une comédie-ballet qui sera sa trentième et dernière pièce. Molière, très malade, meurt à la suite d'un malaise qui survient lors de la quatrième représentation de l'œuvre, le 17 février 1673.

Crédit photo : "Portrait de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière"- Peinture de Nicolas Mignard (1606-1668) - Versailles, musée du Château. © AFP - Josse/Leemage