Momo Kodama

Pianiste japonaise (1972, Osaka)

Biographie
Crédit photo : Momo Kodama © Marco Borggreve
Momo Kodama © Marco Borggreve
Momo Kodama © Marco Borggreve

Toute l'actualité

La pianiste Momo Kodama
La pianiste Momo Kodama
25 min
La pianiste Momo Kodama
La pianiste Momo Kodama
25 min
La pianiste Momo Kodama
La pianiste Momo Kodama
25 min
La pianiste Momo Kodama
La pianiste Momo Kodama
25 min
Hosakawa / Mozart - Momo Kodama, Seiji Ozawa, Mito Chamber Orchestra
Hosakawa / Mozart - Momo Kodama, Seiji Ozawa, Mito Chamber Orchestra
16 min
25 mars 2021, Auditorium Radio France : Le chef d'orchestre danois Thomas Søndergård
25 mars 2021, Auditorium Radio France : Le chef d'orchestre danois Thomas Søndergård
Le chef d'orchestre Seiji Ozawa, le compositeur Toshio Hosokawa et la pianiste Momo Kodama
Le chef d'orchestre Seiji Ozawa, le compositeur Toshio Hosokawa et la pianiste Momo Kodama
Musique matin
1h 59
Momo Kodama / Benjamin Alard
Momo Kodama / Benjamin Alard
59 min
Jamais seul avec... Momo Kodama
Jamais seul avec... Momo Kodama

Biographie

Momo Kodama © Marco Borggreve
Momo Kodama © Marco Borggreve
Momo Kodama Pianiste japonaise (1972, Osaka) La précocité de Momo Kodama lui a tôt ouvert les portes des plus grands festivals. Sa double culture japonaise et européenne étoffe un répertoire volontiers tourné vers la musique moderne et contemporaine.

Dès sa première année, Momo Kodama vient vivre en Allemagne avec sa famille et débute le piano dès l’âge de trois ans. Germaine Mounier la prépare pendant trois ans au concours d’entrée au CNSMDP qu’elle intègre à l’âge de treize ans. Elle obtient le Premier Prix du Concours International d’Epinal en 1987 puis l’année suivante les Premier Prix de piano et de musique de chambre à l’unanimité au CNSMDP. Elle reçoit en outre l’enseignement de Tatiana Nikolaeva, d’András Schiff et de Murray Perahia.

En 1989, elle est invitée par le Théâtre du Châtelet dans la série « Des grands interprètes aux jeunes talents » à se produire en compagnie de Jean-Jacques Kantorow. Elle reçoit en 1991 le deuxième Grand Prix au Concours International de Munich (pas de premier prix attribué cette année-là). Sa carrière est alors lancée et elle se produit fréquemment en Europe, aux Etats-Unis et au Japon, notamment sous la direction de Seiji Ozawa, qui salue « son remarquable talent », mais aussi de Charles Dutoit, **Eliahu Inbal ** ou Valery Gergiev.

Son premier enregistrement est consacré en 1992 au Carnaval des Animaux, et lui donne l’occasion de collaborer avec sa sœur Mari Kodama et le chef Kent Nagano. Elle enregistre ensuite Debussy et Chopin, puis en 2012 un récital chez ECM associe Ravel à Messiaen et Takemitsu.

Momo Kodama en 6 dates :
1973 : sa famille s’établit en Allemagne
1985 : entre au CNSMDP dans la classe de Germaine Mounier
1991 : lauréate du Concours de Munich
2002 : premier enregistrement solo consacré à Debussy
2006 : crée la Fantaisie pour violon et piano de Messiaen
2013 : interprète le Catalogue d’oiseaux au Festival Messiaen

Site officiel

Biographie de la Documentation Musicale, novembre 2013

Crédit photo : Momo Kodama © Marco Borggreve